Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06.12.2006

[Film] Final Fantasy VII - Advent Children

Titre japonais : ファイナルファンタジーVII: アドベントチルドレン

Année de production : 2004

Licence en France :
Columbia Tristar

Fiche :
Animeka ; ANN

 

Rien de tel qu'une journée toute seule à la maison pour squatter le salon et se mater un DVD. Et ça faisait un bail que je voulais le voir ce film ! Ce fut un vrai bonheur de me replonger dans le monde de FFVII. Quand il est sorti il y a près de dix ans, le jeu était l'un des premiers à utiliser des cinématiques sur PlayStation. Et quand on voit maintenant le niveau atteint avec les images de synthèse, c'est assez hallucinant ! J'ai été aussi très heureuse de redécouvrir certaines musiques du jeu, réarrangées pour le film, car ces musiques sont magnifiques, et Nobuo Uematsu est toujours au sommet de mon panthéon des compositeurs, même s'il a maintenant de la concurrence ^^.

Donc, visuellement et sonoriquement (o_O), c'est de toute beauté, mais je met un petit bémol au niveau scénario : d'abord, il y a un peu trop de batailles à mon goût, même si elles sont bien sûr très bien mises en scène. Ensuite, fait que j'avais réalisé pour les films Final Fantasy - Les créatures de l'esprit et Fullmetal Alchemist - les Conquérants de Shambala, le format long métrage ne permet pas d'avoir un scénario aussi complexe que dans un jeu que l'on met 30 heures à terminer ou une série de 51 épisodes. Oui, je sais, c'est plus qu'évident, mais l'histoire est moins appronfondie, il y a beaucoup moins de rebondissements, on va direct au but, et le film est finalement bien vite terminé !

Mais le film vaut quand même largement le coup (le coût ? :p), même si de mon point de vue il est indispensable de connaître l'histoire du jeu pour profiter vraiment du film. Quand à dire que Square Enix exploite ses vieux jeux à succès, je dirais que comme toutes les compagnies ils sont là pour gagner de l'argent, et que quand on sait créer des univers aussi vastes que ça, pourquoi ne pas les exploiter dans plus qu'un jeu ? Tout ça me donne envie de jouer à Dirge of Cerberus même si je suis une vraie touille pour les shooters. Ceux que j'ai testés au boulot ont pas réussi à me convertir, mais là peut-être que la magie Final Fantasy opérera ^^.

medium_FF7advent.jpg

Et oui, pour finir un petit screenshot bien sûr ! Ca ne témoigne pas vraiment de la qualité visuelle du film, mais ça montre mes deux personnages préférés.

Les commentaires sont fermés.