Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06.10.2009

[Manga] Death Note

Titre japonais : デスノート

Auteurs : Dessin : Takeshi Obata - Scénario : Tsugumi Ohba

Nombre de volumes : 12, série terminée

Editeur en France : Kana

Fiche : Manga-news

 

Mais pourquoi je parle de Death Note que maintenant, alors que c'est super connu et que bien des gens doivent penser que c'est une aberration de se dire fan de manga/animation et de ne pas l'avoir encore vu/lu ? Evidemment, ça fait longtemps que j'en entends parler, et j'avais failli regarder l'anime du temps où il sortait en fansub, et n'était sûrement pas encore terminé. Mais c'est à ce moment que Kana avait eu la licence pour le manga, du coup j'avais laissé tomber l'idée de l'anime et avais décidé d'acheter l'oeuvre originale. Douze volumes seulement et la série était terminée, l'auteur n'avait donc pas succombé comme d'autres à la tentation de faire une série à rallonge parce que ça marchait, ça me paraissait une bonne chose.

On m'avait dit, et je l'avais lu et entendu, que le suspense était assez énorme et qu'il valait mieux avoir en sa possession le volume suivant quand on en terminait un sous peine de frustration intense (et puis moi, suis pas du tout adepte des scantrads en plus, même si je vais peut-être finir par m'y mettre, mais pour les séries non-licenciées en France). Me voilà donc à attendre que toute la série soit publiée. Pas de problème, j'ai autre chose à lire et à voir. Tellement que du coup j'ai commencé ma lecture un an après que le dernier volume soit sorti ^^.

Je ne voudrais pas avoir l'air de dire que ce qui est très populaire c'est pas bien et prétendre avoir des goûts supérieurs, parce qu'après tout il y a plein d'autres trucs que j'aime et qui sont super connus, que ce soit question manga/anime (le plus évident étant FMA) ou dans d'autres domaines. Mais là, je dois dire que j'ai quand même été déçue d'un sens. C'est clair que le fait d'en avoir tellement entendu parlé comme étant le manga ultime avec un scénario énorme et des personnages excellents, j'avais sûrement placé la barre trop haut. Je n'aurais très certainement pas vu l'oeuvre de la même façon si elle n'avait pas eu une telle notoriété.

deathnote2.jpg

Mais bon, si Death Note a eu tant de succès, c'est quand même pas pour rien, et c'est clair qu'il y a de très bons éléments, à commencer par le dessin. Je connaissais Takeshi Obata grâce à Hikaru no Go, et là même si l'univers est différent on reconnaît bien son style, pour le personnage de Light bien sûr, mais aussi pour Misa ou Near par exemple. Et les dieux de la mort ont vraiment la classe, à commencer par Ryuk. Vraiment bien fichu quoi, jusqu'aux dessins à chaque début de chapitre ou les couvertures.

Après, choisir de baser l'histoire sur des affrontements psychologiques plutôt que sur les classiques affrontements physiques qu'on peut voir dans quasiment tous les shônen, c'est original c'est clair, mais ça a les mêmes limites. On ne peut pas dire que c'est toujours pareil, le temps passe et les situations se renouvellent, mais au bout du compte la recette est toujours la même : le je sais qu'il sait que je sais qu'il sait que je sais, quoi. Ouais, ça doit être parce que je suis pas fan d'échecs et de jeux dans ce genre que j'ai trouvé que ça revenait un peu trop souvent ^^.

Le scénario est solide, c'est sûr, plus dans la première partie que la deuxième (là je pense que je rejoins la majorité des avis). Mais c'est surtout que le scénariste est fort doué pour nous mener où il le souhaite et nous faire oublier le reste. Mais le résultat est là, c'est le principal, et tout s'enchaîne sans grands temps morts, pour peu qu'on ne se pose pas trop de questions. Mais bon, je m'en suis posé un peu quand même.

Je ne suis pas parvenue à entrer complètement dans tout l'univers et le contexte mis en place par les auteurs. Comment dire ? Le cadre choisi est le monde réel, mais bien sûr avec l'existence des dieux de la mort et du cahier de la mort, on est aussi dans le fantastique. Entre ces deux faits, il y a un certains nombres de choses que le scénariste n'est pas parvenu à me faire "accepter". L'important n'est pas vraiment de savoir si c'est parce que c'est impossible, pas réaliste ou quoi que ce soit, c'est juste que j'ai pas réussi à l'admettre.

Le personnage de L par exemple : mystérieux, c'est clair, un classe certaine aussi. Mais je n'ai pas réussi à accepter le peu d'explications qu'on donne sur ses origines, trop vagues pour justifier les pouvoirs et l'influence dont il dispose. C'est juste trop gros quoi. Un mec super top intelligent sorti de nulle part ou presque, qui affronte un autre mec super intelligent méchant. Juste parce qu'ils sont super intelligents et que personne leur arrive à la cheville quoi. Et la façon dont tout le monde admire cette intelligence, la façon dont la police japonaise et du monde entier passe pour incompétente face à eux, ça non plus j'ai pas accroché.

Je n'ai pas spécialement apprécié le personnage de Light. C'est sûr que le personnage est pas fait pour être aimé, c'est le méchant quoi. Mais lui donner un côté plus torturé, le faire douter parfois, l'aurait rendu plus sympathique, plus complexe. Ca aurait aussi permi de mettre plus en avant l'une des principales questions évoquées : est-ce qu'on a le droit de tuer les gens qui ont commis des crimes, est-ce qu'en le faisant on ne se rabaisse pas simplement à leur niveau ? La justice est-elle quelque chose de bien défini, ou est-ce seulement l'opinion de la majorité ? Par contre, il me semble avoir lu ou entendu que certains n'appréciaient pas la fin, moi je l'ai trouvée assez bien, c'est là que j'ai le plus apprécié Light même : il redevient tout à coup humain, c'est ça qui lui manquait un peu avant.

deathnote.jpg

Au-delà de ce côté très sérieux d'enquête, d'affrontement entre grosses têtes, de purge de tous les criminels du monde pour le rendre idéal, l'histoire présente tout de même quelques côtés plus légers. Celui que je n'ai pas aimé, c'est le côté romance entre Misa et Light. Cette fille est vraiment trop conne avec son aveuglement soit-disant parce qu'elle est amoureuse, et en tant que personnage féminin le plus présent de l'histoire, où il y a une majorité d'hommes, elle donne vraiment une piètre image des femmes. Je ne vais pas me la jouer féministe, de toute façon il y aurait sûrement la dose de mangas à pointer du doigt avant celui-ci, c'est juste que j'ai trouvé le personnage vraiment ridicule, d'autant plus que de nombreux événements reposent sur ses actions. Là aussi ça aurait pu être intéressant qu'elle doute de Light, qu'elle mette en l'air ses plans, qu'elle évolue au lieu de rester si bornée et crédule alors que l'histoire se déroule sur plusieurs années. Enfin, je comprends qu'elle constitue un élément kawaii de choix pour les mecs ^^.

Ce que j'ai le plus aimé question légéreté en fait, c'est Ryuk. Son addiction aux pommes, toutes les petites remarques qu'il fait en observant les hommes, ce n'est pas si fréquent mais c'est toujours juste et bienvenu. C'est d'autant plus amusant que le bonhomme a une tête bien particulière ^^. Pour ce qui est du côté un peu bouffon de Matsuda enfin, je vais pas aller jusqu'à dire que j'ai aimé le personnage, mais il ne m'a pas non plus spécialement dérangée.

Difficile d'en dire plus sans entrer vraiment au coeur de l'histoire, et puis de toute façon ça deviendrait vraiment trop bla bla ^^. Oui, j'ai bien aimé lire Death Note, le suspense a bien opéré même si ce n'est pas forcément autant que je l'aurait pensé. Je n'ai pas non plus complètement avalé les tomes mais je lisais bien deux ou trois chapitres par soir, parfois un ou deux autres en journée. Mais en tout cas, ce n'est pas mon manga préféré, c'est sûr. Le genre est original, et c'est sûrement pour ça qu'on lui passe plus facilement ses petits défauts, ce qu'on serait moins enclin à faire sur une oeuvre plus classique. Mais bon, j'ai trouvé qu'il y en avait des petits défauts, et malgré les thèmes très intéressants, le manga ne m'a pas particulièrement touchée ni parlé, du fait de mon manque de sympathie pour la plupart des personnages.

Pour finir, un mot sur l'édition de Kana : les couvertures sont très jolies, je n'ai rien eu à reprocher à la traduction, et les petits dossiers à la fin de certains volumes, sur l'anime ou les films, sont plutôt sympas. Je relirai sûrement la série un jour, même si je doute que ça soit le genre d'histoire qui se relit bien, mais même si les tomes font bien joli sur mon étagère je pense que je finirai par les revendre. Et puis si j'ai l'occasion de voir l'anime à la télé ou de me faire prêter les DVD, je le regarderai bien, mais ça ne me dit vraiment pas de l'acheter.

Publié dans Fiches manga | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : manga, japon | | | | Pin it!

Commentaires

Je n'ai pas pu aller au délà du tome 5 ou 6 je crois. J'aime les thrillers, et les histoires complexes avec du suspense etc... mais là comme tu l'as signalé tout le truc : si je fais ça, il saura que c'est moi, donc je fais plutôt faire ça... oui mais alors il pourrait penser que j'essaye de cacher quelque chose, il faut que je le teste pour savoir si il sait et blabla... Trop chiant pour moi!

Écrit par : Niko | 10.10.2009

Hé ben ça me rassure, je suis pas la seule à avoir trouvé que c'était too much ^^.

Écrit par : Katzina | 11.10.2009

Aaaah ! Enfin quelqu'un qui a un avis posé et censé sur Death Note ! ça fait plaisir ! (et je ne dis pas ça uniquement parce que je le partage ! ;) )

Sinon, pour les fans de thriller, je conseille Banana Fish. Une autre histoire de petit génie, mais déjà plus crédible :)

Sur ce, je continue ma petite visite de ce blog fort sympathique ^^

Écrit par : Seb | 11.05.2010

Ah, un nouveau visiteur, et qui laisse des commentaires en plus ^^.
Banana Fish est un manga qui me tente beaucoup depuis que j'ai vu l'adaptation en drama d'un manga de la même auteure, Yasha. Et comme Yasha est pas dispo en français, je pensais lire Banana Fish. Et ton conseil m'encourage encore plus à le faire ^^.

Écrit par : Katzina | 11.05.2010

Je suis un grand fan de Yoshida, et j'espère voir Yasha, Eve no nemuri et surtout Umimachi Diary en France dans les années qui viennent. ^^

Écrit par : Seb | 11.05.2010

Que dire de Death Note si ce n'est le meilleur manga psychologique de tous les temps? Les 37 épisodes se dégustent à vitesse grand V, mais je regrette quand même la mort de L. M et N sont moins charismatiques.

Écrit par : Sanbuka | 03.07.2013

EUh, t'as pas l'impression que tu viens de lâcher un spoil énorme là ? Préviens la prochaine fois ! :)
Si tu as lu un minimum mon billet et surtout la fin, tu as dû comprendre que l'anime de Death Note ne faisait pas vraiment partie de mes priorités.
L'étendard de "meilleur manga psychologique" a été utilisé à outrance et n'est pas un argument en soit, surtout qu'il a été donné par des gens qui n'ont vu que trois ou quatre séries de baston ou de petites culottes avant: Je ne vais pas prétendre que l'oeuvre n'apporte rien, mais sa réputation est clairement surfaite. Après, si tu peux m'expliquer l'intérêt psychologique de Misa, je veux bien ^^.

Écrit par : Katzina | 21.08.2013

Les commentaires sont fermés.