Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14.03.2010

[Manga] Ayako

Titre japonais : 奇子

Auteur : Tezuka Osamu

Nombre de volumes : 3, série terminée

Editeur en France : Delcourt

Fiche : Manga-news

 

Ca faisait longtemps que je voulais lire un Tezuka, parce que hein, quand même, et il faut dire que je n'avais que l'embarras du choix. C'est juste que comme les mangas ne sont pas prioritaires sur mon budget et que j'ai déjà trop de séries en route, je n'avais pas projeté d'en acheter. Donc, vive la bibliothèque ! J'y avais déjà trouvé L'école emportée d'Umezu, et il se trouve qu'ils ont aussi quelques séries de Tezuka.

J'ai choisi Ayako vraiment au hasard, et en fait ça s'est avéré être un très bon choix, car les thèmes principaux me plaisent particulièrement : une histoire de famille en milieu rural qui a gardé le vieux fonctionnement de clan, dans le contexte de l'après-guerre au Japon. Voilà le résumé qu'en fait l'éditeur :

L'immédiat après-guerre au Japon : l'occupant américain impose ses volontés au vaincu exsangue, notamment une terrible réforme agraire. Ses effets se font sentir jusque dans la région reculée du nord de Tokyo, Yodoyama, où la famille des grands propriétaires Tengé faisait la loi jusque-là. Autre réforme, celle des Chemins de fer nationaux, occasion de milliers de licenciements qui provoquent grèves et divers incidents. Jiro Tengé, prisonnier de guerre tout juste rapatrié, est devenu agent secret au service des forces US. La famille entière va être plus ou moins impliquée, et la victime innocente en sera la petite Ayako, 4 ans alors, témoin involontaire, qui n'échappera à la mort que pour vivre recluse dans un grenier familial. Un hasard lui permettra de s'enfuir, 13 ans plus tard, et de rejoindre son prétendu « frère » aîné , Jiro, devenu grand caïd...

Ayako1.jpg

J'avais évidemment déjà eu l'occasion d'apercevoir les dessins de Tezuka, et je savais donc qu'il avait un trait particulier, mais j'ai tout de suite été surprise par l'expressivité de ses personnages. Les traits sont simples, mais les personnages sont très différents les uns les autres. Les proportions parfois non réalistes (les personnages "courts sur pattes", les grimaces quand ils rient) ne nuisent en rien au réalisme de l'histoire. Oui, ça a quarante ans, c'est très différent de ce qu'on peut voir dans les mangas d'aujourd'hui, mais au bout de quelques chapîtres on comprend très vite pourquoi l'auteur a eu une telle importance.

Le déroulement de l'histoire, son agencement, sont si bien mis en scène qu'on a l'impression de voir un film, c'est vraiment très fluide. Trois tomes, c'est d'un sens assez court (mais ils font tous au moins 220 pages), mais ça n'empêche pas l'histoire d'être dense, de se dérouler sur plus de vingt ans. Et puis moi, comme j'adore dès qu'il y a une petite dimension historique, là j'ai été servie.

Ayako2.jpg

L'histoire est très dure, et ce jusqu'à la fin, même si on peut croire parfois que ça va s'arranger un peu. L'auteur met vraiment très bien en scène la fin d'un monde, celui des grandes familles de propriétaires terriens, avec le chef tyranique qui a de l'influence sur la famille éloignée, la question du fils aîné et de l'héritage profondément ancrée dans les moeurs même si la loi avait déjà changé à l'époque où se déroule l'histoire, et aussi le peu de cas qui est généralement fait des femmes.

Voilà donc encore un manga très différent, bien loin des shôjo ou shônen contemporains, que j'ai trouvé passionnant. Plutôt qu'une longue série qui compte des dizaines de tomes et dont on ne voit pas le bout, une bonne histoire bien pensée du début à la fin, ça fait vraiment plaisir à lire ^^. Je compte bien lire d'autres séries de Tezuka, j'ai d'ailleurs déjà commencé Barbara.

Publié dans Fiches manga | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : manga, japon | | | | Pin it!

Commentaires

Je n'ai lu que L'histoire des trois Adolf de Tezuka mais j'ai entendu dire beaucoup de bien au sujet d'Ayako. J'aime bien ces récits qui s'étendent sur plusieurs années alors je le lirai à l'occasion.

Écrit par : Sirius | 14.03.2010

J'ai bien aimé Ayako, mais ayant déjà lu du Tezuka, je n'ai pas été surpris par la qualité de l'histoire ! Ca fait toujours du bien de varier ses lectures pour profiter de tout ce qui ne se fera plus aujourd'hui.

Écrit par : le gritche | 14.03.2010

C'est apparemment un manga adéquat pour découvrir Osamu TEZUKA.

Écrit par : Kaïl | 15.03.2010

Elle est terrible cette trilogie. Je ne connais pas trop l'univers de Tezuka hormis son "Ludwig B" inachevé. C'est vrai que les dessins particuliers me rebutaient un peu mais avec un style tout simple, il arrive parfaitement à retranscrire les émotions des personnages. Comme tu dis, on a l'impression de voir un film, c'est d'une fluidité incroyable, j'ai eu du mal à décrocher de l'histoire. Maintenant j'ai envie de me pencher sur les 3 adolf, j'attends que ma soeur complète sa collection et je me lance.

Écrit par : Lynda | 21.03.2010

Je vois que ce manga fait l'unanimité, en même temps la prise de risque n'était pas énorme ! ^^
Moi aussi parmi toutes les autres oeuvres de Tezuka les 3 Adolf me tente bien. Il a vraiment fait énormément de choses, certaines très différentes les unes des autres, mais c'est sûr que tout ce qui a un lien avec l'Histoire moi, ça me plaît carrément ^^.

Écrit par : Katzina | 21.03.2010

Ayako est incontestablement mon Tezuka préféré (même si je ne les ai pas tous lus). J'ai bien aimé MW, ensuite.

Écrit par : Seb | 11.05.2010

J'avais pas encore repéré MW, faut dire qu'il a fait tellement de choses Tezuka ! Le synopsis me dit bien, je note ça la prochaine fois que je voudrais lire un manga du maître ^^.

Écrit par : Katzina | 11.05.2010

Attention quand même : Tezuka n'a pas fait que des trucs bien. :)
Y en a aussi de totalement fumés ou qui ont très mal vieillis :((

Écrit par : Seb | 11.05.2010

Les commentaires sont fermés.