Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06.06.2010

[Anime] ARIA the ANIMATION

Titre japonais : アリア

Nombre d'épisodes : 13 épisodes

Année de production :
2005

Licence en France :
Aucune

Fiche :
Animeka ; ANN

Voir aussi : ARIA the NATURAL

 

J'avais déjà dû croiser le nom de cette série quelqiue part, mais pas assez souvent pour que je cherche à en savoir plus. Et puis il y a quelque temps, je ne sais plus sur quel blog, j'ai lu un commentaire de Sirius sous-entendant que c'était du bon. Nan, je sais plus du tout c'est où, mais on s'en fout. Depuis, j'ai lu l'article qu'il avait écrit sur les trois saisons de l'anime (moi je ne parlerai que de la première pour l'instant), et je dois dire que je n'aurais peut-être pas dû car du coup je ne sais plus trop quoi écrire ici ^^.

L'histoire d'Aria se passe quelque part dans le futur, sur la planète Mars qui a été terraformée et a pris le nom d'Aqua. Dans ce monde construit de toutes pièces par l'homme se trouve Neo-Venezia, réplique exacte de la Venise terrienne maintenant disparue sous les eaux. La série nous propose de suivre les aventures d'Akari, jeune fille fraîchement débarquée de Man-Home (nom donné à la Terre) qui va devenir apprentie gondolière. On découvre la ville en même temps qu'elle au fil des canaux, et on apprend à connaître toutes ses camarades undines ainsi que les autres connaissances qu'elle va se faire sur Aqua. Tout ça très tranquillement. Car après tout, le temps sur Aqua passe deux fois moins vite que sur Terre : une année d'Aqua équivaut à deux années sur Man-Home.

ariaS1-1.jpg

Aucune catastrophe, aucun grand méchant en vue donc, et il y a des fois où c'est très bien comme ça. Surtout quand on a une série qui propose un univers aussi enchanteur, et ce à tous points de vue. D'abord évidemment du point de vue visuel : les décors sont magnifiques, et on ne se lasse pas de voir la ville à différents moments de la journée, à différentes saisons. La présence de l'eau, l'utilisation de la lumière, tout est magnifique et créé une ambiance vraiment paisible.

Tout cela est parfaitement complété au niveau sonore : si les mélodies sont clairement d'inspiration italienne, elles ne sont pas non plus trop stéréoptypées. On s'en souvient très vite, et on les retrouve avec plaisir à chaque épisode. Les chansons des génériques sont excellentes, en parfaite continuité avec le reste. J'aime beaucoup le fait qu'il n'y ait pas d'images propres à l'opening (chanté par Makino Yui) : il s'agit en fait plutôt d'une introduction propre à chaque épisode, où se succèdent les vues de la ville et où l'on peut entendre parfois les personnages parler. Il n'y a donc pas de vraie coupure entre le générique et l'épisode en lui-même, les transitions se font tout en douceur, et c'est vraiment réussi. L'ending (de Round Table feat. Nino) est lui aussi superbe et clôt chaque épisode à la perfection.


Le design des personnages n'a a priori pas grand chose pour me plaire (je suis pas très cheveux verts ou roses ^^),  mais en fait il souligne vraiment bien l'identité de chaque protagoniste, et comme les protagonistes justement sont vraiment attachants, ça passe super bien de ce côté. Et puis question kawaii, les chats mascottes des différentes compagnies de gondoles sont excellents. Et si l'utilisation du SD est quelque chose que je peux trouver vite gavant, là ça fonctionne vraiment bien, et ça renforce évidemment le côté léger que peut avoir la série.

Si l'univers d'Aria est futuriste au sens propre du terme, la technologie n'est pas omni-présente dans la vie quotidienne des habitants de Neo-Venezia : on sait que les communications à très longue distance sont possibles grâce à des ordinateurs, et une sorte de château volant très "laputesque" qui est le centre de régulation du climat domine la ville. Ce petit côté moderne très subtile se marie très bien à l'univers, qui est complété par un petit côté fantastique lui aussi très bien géré.

ariaS1-3.jpg

Comme la plupart des séries du style tranche de vie (mais mine de rien ça regroupe pas mal de choses ça^^), il n'y a pas de "vraie" histoire suivie. Chaque épisode est une journée différente, faite de rencontres, de découvertes, de petites aventures, au gré des saisons, des événements de la ville. Mais il y a quand même un fil conducteur, celui de l'apprentissage d'Akari et de ses deux camarades, Alice et Aika. On sent donc bien que la série va quelque part, même si c'est très doucement, et même si évidemment le dénouement ne vient pas après ces 13 épisodes. Si évidemment on ne s'enchaînerait pas la saison en une journée, j'ai vraiment apprécié de regarder un ou deux épisodes par jour.

Comme je le disais plus haut, les personnages sont vraiment attachants : ils ont tous une personnalité bien marquée. Pour une série que je n'aime pas, je dirais sûrement que c'est de la caricature, mais là je dois dire que l'ensemble fonctionne vraiment bien, et on ne se lasse même pas d'entendre Aika dire hazukashii serifu kinshi! ou d'entendre l'Aria-shachô "marmiauler". L'histoire se centrant sur les ondines, on a presqu'exclusivement des personnages féminins (et dont les prénoms commencent tous par un A ^^). Les quelques personnage masculins, si on ne les voit pas si souvent, sont eux aussi sympas.

aria1-2.jpg

J'ai donc été sous le charme de cet univers du début à la fin. L'univers d'Aqua est vraiment superbe et laisse rêveur. On aimerait bien nous aussi parfois aller vivre dans un endroit si beau, où personne ne semble avoir de souci. C'est poétique tout en restant très simple, et j'aime beaucoup l'idée d'émerveillement sur des choses simples, l'idée de profiter de tous les gens et de toutes les choses qu'on a autour de soi. Et ça, même si on n'est pas sur une autre planète, dans une ville superbe avec pleins de canaux, je pense qu'on peut le faire :).

Si j'avais écrit cette note un peu plus tôt, j'aurais dit : je ne vais pas tarder à commencer la deuxième saison, Aria the Natural. Mais en fait, c'est fait depuis avant-hier. Quant à la troisième saison, Aria the Origination, elle est... licenciée ! On va dire que je dis toujours du mal de Kaze, mais c'est quoi le sens de licencier juste la troisième saison d'une série ? Le fait que l'histoire soit moins suivie d'une épisode et d'une saison à l'autre n'est pas du tout une excuse. Pour moi, ça fait juste style on fait notre boulot qu'à moitié...

aria1-4.jpg

Enfin, ceci mis à part, il faut vraiment tenter le coup ! Oui, c'est un rythme lent (j'aime pas utiliser ce mot car il prend trop facilement un côté péjoratif ^^), oui, ce n'est que du quotidien, mais je pense que les personnages et la bonne dose d'humour et de légéreté permettent à la série d'élargir son public. Comme quoi, on peut faire des séries avec plein de filles en uniformes qui plaisent à plein de monde ! Y'en a qui devraient en prendre de la graine ^^.

Commentaires

Avoue, c'est juste à cause des chats mascottes que t'as regardé la série =P

Merci pour le lien, même si je suis de loin pas celui qui a le mieux parlé de cette série. Et t'en dis bien plus que moi au final ^^" En tout cas je suis très content que t'aies apprécié, que t'en parles si bien et je t'encourage à continuer à petit rythme. (Un par jour c'était parfait pour moi, juste avant dodo.)

Moi c'est pas plus la licence de Kaze que le fait que Kami ait abandonné l'édition du manga à mi-chemin qui me chagrine. J'ai lu dernièrement l'œuvre originale de Kozue Amano (en scans, mais d'assez bonne qualité) et j'ai presque versé des larmes nostalgiques sur certains chapitres. Une pure merveille.

J'aimerai bien qu'un éditeur français reprenne le titre afin que je place les douze volumes bien en vue dans ma biblio.

Écrit par : Sirius | 06.06.2010

Encore quelqun qui a aimer ARIA o/
Vivement que tu regardes la suite :3

Mais sinon oui, Kaze a un peu abuse sur la license de la 3eme saison vu que la raison evoquee etait que de toute facon les 2 premieres saisons auraient ete plus dures a vendre a cause du fansub >_>. Cela dit heureusement qu'ils ont decide de faire des plans pour editer les 2 premieres...
(Apres j'aurais bien conseille le manga mais etant donne la mort clinique de Kami [deja qu'apparement leur boulot etait loin d'etre top] + le fait qu'aucun editeur ne semble interesse par le reprendre... :/ )

Écrit par : nyo | 06.06.2010

@Sirius : franchement, je ne savais pas du tout qu'il y avait des chats dans la série, mais si je l'avais su c'est clair que ça m'aurait encore plus motivée ^^. Et puis au moins, j'aurais pas été déçue comme pour d'autres séries ^^.

Contente que mon article vous plaise, merci à tous les deux pour les infos sur le manga et les DVD. Je croise les doigts avec vous pour une reprise du manga et une sortie des 2 premières saisons en DVD ^^.

Écrit par : Katzina | 06.06.2010

Les commentaires sont fermés.