Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01.04.2012

Spitz - Sora to video complete 1991-2011

Un an et demi à peine après la sortie du très beau coffret DVD live Jamboree Tour 2009 - Sazanami OTR Custom @ Saitama Super Arena, Spiitz a sorti un autre coffret DVD contenant cette fois les clips de leurs singles. Ce n'était pas la première compilation de ce genre : il y a eu auparavant 5 Sora to video, mais ce dernier cru est évidemment le plus complet à ce jour, et a été sorti pour comémorer le 20ème anniversaire des débuts du groupe en major.

Je ne suis pas une grosse consommatrice de clips, même moins qu'à l'époque où on ne les trouvait pas si facilement sur Youtube ou Dailymotion. Enfin, on a l'impression que ça ne va plus forcément durer. Toujours est-il que Spitz est un des rares artistes japonais que je connais dont on peut trouver facilement tous les clips, Universal ayant eu la bonne idée il y a près de 2 ans de créé une chaîne officielle Youtube. L'achat de ce coffret DVD n'avait donc vraiment rien d'impératif, mais voilà, c'est Spitz. C'est rare que je fasse ma fangirl, mais quand je le fais, je le fais bien :p. Donc tant qu'à faire de dépenser de l'argent, j'ai opté pour l'édition limitée, qui dispose d'un beau coffret digipak et d'un disque bonus. 

spitz,musique,japon,dvd,chanson,clips,pv

Comme il n'y a aucun intérêt à saturer ce billet en y intégrant plusieurs dizaines de vidéos Youtube puisque justement vous pouvez toutes les trouver très facilement, j'ai choisi de me servir des playlists présentes sur la chaîne officielle, qui découpe la carrière du groupe en quatre périodes. J'ai choisi une vidéo pour chacune de ces périodes, le but étant de ne pas avoir de vidéos que j'avais déjà partagées ici dans d'autres billets. Sinon j'ai mis des liens dans le texte qui ouvriront les vidéos dans un nouvel onglet. A la fin du billet, vous pourrez également retrouver les liens vers les autres articles du blog consacrés au groupe ainsi que le tag pour afficher encore plus de billets.

 

1991-1995

Aller à la playlist sur Youtube

 

En écoutant les albums de Spitz par ordre chronologique (ou même leurs best-of qui sont l'équivalent audio de cette compilation de vidéos), on sent bien l'évolution des chansons du groupe au fil des années. Et là, avec l'image en plus, cette évolution est encore plus flagrante. Déjà évidemment, parce qu'en 20 ans, les membres du groupe ont vieilli (même si on a parfois du mal à croire qu'ils ont plus de 40 ans !) et que la mode vestimentaire a changé. Et puis entre le début des années 1990 et la fin des années 2000, les tendances artistiques et les techniques de tournage ont évolué. Je suis incapable de donner des détails sur ces sujets, mais vu ce qu'on a sous les yeux, c'est assez évident !

 

1996-2000

Aller à la playlist sur Youtube

 

Si certains clips sont très classiques (parce qu'après tout, Spitz a un style musical classique, c'est la qualité des compositions et du chant qui rend leur musique unique), d'autres confirment bien que le groupe ne se prend jamais trop au sérieux, et ça fait vraiment plaisir à voir. Ca joue les macchabées dans Unmei no hito, ça se déguise à tout va dans Ai no shirushi, ça sautille et ça s'amuse avec des filles-lapins dans Gunjou... Il y aurait pas mal d'autres exemples à donner ! Et puis l'élement invariable quelle que soit l'époque, c'est les coiffures toujours improbables de Miwa Testuya, le guitariste. J'ai lu que c'était un repère pour le groupe pour savoir de quand une photo ou une vidéo datait ! ^^ Ca contraste bien avec les airs de petit garçon sage qu'a KusanoMasamune même à quarante ans passés !

 

2011-2005

Aller à la playlist sur Youtube

 

Au-delà du côté décalé ou conventionnel, certains clips sont tout simplement beaux. Je pense tout d'abord à celui de Teku Teku, dont les personnages animés sont absolument adorables. J'ai aussi un faible pour ceux de Haruka et de Hanemono. Sans surprise, ces chansons font partie de mes préférées. Et pour la même raison, j'aime les couleurs psychédéliques de la vidéo de Spica ou la pluie au ralenti de Stargazer.

 

2006-2010

Aller à la playlist sur Youtube

 

C'est vraiment  un plaisir de redécouvrir encore et encore les chansons du groupe avec les images de cette quarantaine de vidéos, même si évidemment il ne faudrait pas se contenter de ça car il ne s'agit que d'un aperçu du talent du groupe et il ne faudrait pas négliger certaines chansons sous prétexte qu'elles ne sont pas sorties en single et/ou n'ont pas eu de clip (qui a dit Yoru wo kakeru ? ^^).

Et puis il y a aussi des surprises sur le deuxième DVD : des vidéos que je n'avais jamais pu voir avant puisqu'elles ont été faites exprès. Du coup, ce sont aussi les seules qui ne sont pas disponibles sur la chaîne officielle, ce qui est bien dommage. Il s'agit de clips pour deux chansons du dernier album du groupe, Togemaru, qui ne sont pas sorties en single. Celui de Dondodon est bien sympa, et je suis vraiment tombée sous le charme de celui de Shingetsu. J'adore vraiment cette chanson, et ces images en noir et blanc avec l'alternance entre le groupe qui joue et la danseuse, c'est superbe.

 

 

 

Le contenu du DVD bonus est vraiment sympa : il y a d'abord le making-off des clips que je viens de mentionner, où l'on peut voir les différentes prises faites des membres du groupe en train de jouer, tous ensemble ou un par un. Par contre, on ne voit pas la danseuse, dommage ! J'avais déjà pu remarquer dans les live des artistes japonais qu'ils se montraient très humbles envers le public, et là j'ai pu vérifier que c'était la même chose quand il s'agissait de tourner des clips, et j'imagine que c'est pareil pour les albums. Je suppose qu'au Japon c'est comme partout, y'a des stars qui ont la grosse tête et d'autres pas du tout. Là c'est marrant de les voir échanger les politesses d'usage comme s'ils bossaient dans un bureau. C'est leur boulot, c'est sûr, mais on a tendance à penser que le milieu artistique est un peu à part.

Ensuite, il y a un petit film du groupe en voyage en Espagne et en Italie et c'est chouette de les voir en dehors du boulot, même si apparemment ils n'étaient pas là que pour faire les touristes vu qu'ils font pas mal de séances photo. Il y a une des photos prises en Espagne qu'on retrouve à la fin du livret de Togemaru, et une autre prise en Italie qui figure dans le coffret DVD objet de ce billet.

Enfin, on peut visionner toutes les publicités télé faites pour la sortie des disques du groupe. Les plus amusantes sont certainement celles pour les deux volumes de Cycle Hit, le deuxième best-of du groupe sorti en 2006. Il s'agit de mini-scènes avec un ou deux personnages, et dans deux d'entre elles le dialogue est basé sur l'ambiguïté du mot Spitz (Spitz ? Quoi ? Un chien ?!). Et puis grosse coïncidence, on y retrouve les acteurs Koide Keisuke et Nishijima Hidetoshi, que je voyais justement tous les deux dans Strawberry Night quand j'ai visionné les pubs pour la première fois ! 

Au final, je suis évidemment très contente de mon achat. Cela fait trois ans et demi que j'ai véritablement découvert le groupe et je suis toujours autant émerveillée par leur musique. C'est peut-être futile, mais collectionner leurs disques et leurs DVD me donne l'impression qu'ils sont un peu plus proches. Ce n'est déjà pas facile de voir ses chanteurs ou groupes préférés en vrai quand il s'agit d'artistes occidentaux qui font des tournées en France. Mais les artistes japonais paraissent encore plus inacessibles, et je me doute bien que je ne pourrai jamais voir Spitz à Paris ou même ailleurs en Europe (c'est pour ça que je compte bien aller les voir chez eux ! ^^). Alors je compte bien continuer à me consoler avec des CD et DVD en attendant, tant que tout n'est pas dématérialisé. En plus, il s'agit toujours de beaux objets qu'on a plaisir à mettre sur ses étagères ^^.

 

Petite liste des billets du blog consacrés au groupe :

 

Top 10 de chansons

Top 10 n°1

Top 10 n°2

Top 10 n°3

 

Albums et DVD 

Togemaru

Jamboree Tour 2009

 

Chansons de la semaine

Yoru wo kakeru

Kimi wa taiyou

Tsugumi

Shirokuma

Koi suru bonjin 

Les commentaires sont fermés.