Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29.10.2011

[Anime] ARIA the ORIGINATION

Titre japonais : アリア ジ・オリジネーション

Nombre d'épisodes : 13 épisodes + SP (épisode 5.5)

Année de production :
2008

Licence en France :
Kaze

Fiche :
Animeka ; ANN

Voir aussi : ARIA the ANIMATION et ARIA the NATURAL

 

anime,série,japon,aria,amano kozue,makino yui,arai akino

Hum, par où commencer ? En disant pourquoi j'ai choisi de regarder cet anime ? Parce que je savais que tous comme les deux saisons précédentes, cette troisième et malheureusement dernière saison d'ARIA serait tout autant un véritable concentré de bonheur et de poésie ? Oui, tout simplement. Il va sans dire que je me suis acheté le coffret DVD (pour pas grand chose même) vu que contrairement aux deux premières saisons, celle-ci est disponible chez nous. C'est complètement débile (j'y reviendrais plus loin), mais je ne me voyais pas ne pas l'acheter.

anime,série,japon,aria,amano kozue,makino yui,arai akino

Pour 13 ultimes épisodes, nous continuons à suivre nos trois gondolières Akari, Aika et Alice, à Neo Venezia, réplique de l'antique Venise située sur la planète Aqua. Le temps a bien passé depuis leurs débuts, et elles sont sur le point de réaliser leur rêve et de devenir prima comme leurs aînées qu'elles admirent tant. Les 13 épisodes de la première saison d'ARIA nous faisaient découvrir en douceur Neo Venezia, les 24 de la deuxième saison nous donnaient le temps de  bien connaître la ville et tous les personnages à travers son quotidien parfois pas si ordinaire, et cette dernière saison met un terme à ce merveilleux voyage de façon parfaite.

anime,série,japon,aria,amano kozue,makino yui,arai akino

On a beau avoir affaire à une série tranche de vie, on ne perd pas les petits fils conducteurs qui sont présents depuis le début, et l'histoire de chacune des trois jeunes filles connait un dénouement, à chaque fois riche en émotions, sur le plan professionnel et aussi un peu sur le plan personnel, si on peut dire ^^. Et j'ai trouvé ça vraiment superbe qu'on nous lâche tout en douceur, même si forcément c'était dur de se dire que c'était la fin ! Jusqu'au bout, l'histoire et la réalisation sont maîtrisées et ça, c'est vraiment beau.

Visuellement et accoustiquement (:p), c'est également toujours aussi beau. On ne se lasse pas de l'OST qui accompagne à merveille chaque plan sur la ville, une troisème chanson de Makino Yui vient accompagner les openings, toujours aussi magiques et uniques, et la chanson de l'ending d'Arai Akino est elle aussi très jolie.

anime,série,japon,aria,amano kozue,makino yui,arai akino

A noter que le coffret DVD de Kaze contient l'épisode spécial 5.5, et que l'OVA Arietta, qui raconte ce qui s'est passé à l'Aria Company avant le début de la série, est disponible en streaming gratuit sur KZPlay.

Ce n'est plus un secret, ARIA et son univers sont pour moi un véritable coup de coeur qui a sa place parmi mes animés préférés, tous styles et années confondus. Je sais déjà que je prendrai autant de plaisir à revoir la série, et si je pouvais le faire avec des DVD des deux premières saisons ça serait encore mieux, mais à moins que les DVD en question soient des zone 1 importés de chez l'oncle Sam je crois que c'est un peu compromis.

anime,série,japon,aria,amano kozue,makino yui,arai akino

Kaze a invoqué le fait que les deux premières saisons étaient déjà entièrement disponibles en fansub pour ne pas les sortir et se limiter à la troisième saison, qui n'avait pas encore subit l'assaut des vilains pirates. Si les ventes de la saison 3 étaient bonnes (ou supérieurs aux visionnages en fansub, ce qui n'a strictement aucun sens), le reste suivrait. Mais comment convaincre d'acheter une série dont on ne connait pas le début ? Certes ARIA a un côté tranche de vie, et dans l'absolu c'est moins gênant de ne pas connaître le début que pour un anime d'action/aventure à l'intrigue complexe. Mais quand on ne peut pas voir l'évolution des trois jeunes  héroïnes au fil des années, la série perd une grande partie de son attrait et de sa magie, son univers s'en trouve grandement réduit.

anime,série,japon,aria,amano kozue,makino yui,arai akino

Il y a probablement des personnes qui sont tombées sous le charme quand même et ont regardé le début de la série après la fin, et d'autres comme moi qui tiennent à posséder les séries disponibles en Europe francophone, mais c'est clair que la démarche de l'éditeur condamnait d'avance la série. Bref, je ne suis pas là pour faire un débat, et même si je pense que nous n'aurons jamais le droit aux deux premières saisons, même pas en streaming, je vais continuer follement d'espérer. Tout comme pour la reprise de l'édition française du manga...

Commentaires

On pourrait faire signer une pétition~

Toujours assez plaisant de lire un si bon commentaire sur ce qui tout simplement la plus belle des séries tous/te mangas/japanime confondus/e ! ="3

Juste :
> "cette dernière saison met un terme à ce merveilleux voyage de façon parfaite."
Je dirais en fait que "cette fin" est un plus commencement en soi~

Écrit par : ZGMF Balmung | 01.11.2011

En effet, la fin de l'anime n'est qu'un commencement pour les personnages principaux, et c'est aussi pour ça que c'est beau. On a vraiment l'impression que Neo Venezia et ses habitants continuent d'exister tellement l'immersion était grande. Donc quand je dis fin, c'est plutôt celle de l'anime au sens strict ^^.

En tout cas merci d'avoir laissé un petit commentaire, ça fait plaisir ^^

Écrit par : Katzina | 01.11.2011

Les commentaires sont fermés.