Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16.09.2012

[Anime] BECK

Titre japonais : ベック

Nombre d'épisodes : 26

Année de production : 2012

Licence en France : Kaze

Fiche : Animeka ; ANN

 

anime,série,japon,beck,musique

BECK fait partie des séries dont j'entends parler depuis longtemps et qui me tentent bien, et pourtant je ne m'étais encore jamais décidée à la lire ou à la regarder. Pour le manga, c'est simplement parce que la longueur (34 tomes) intimide mon porte-monnaie et que j'avais toujours autre chose à lire. Pour l'anime, c'est un peu le même problème : la sérié étant éditée par Kaze, les coffrets étaient un peu trop chers pour moi, et ce n'est que récemment qu'une intégrale à un prix très abordable a été commercialisée. Je pense qu'à plus ou moins long terme je me serais procuré ce coffret. Mais récemment, on a encore eu le droit à une dizaine de jours gratuis sur KZPlay et j'ai décidé d'en profiter pour découvrir enfin l'univers de BECK.

Yukio, alias Koyuki, est un collégien qui comme beaucoup de garçons de son âge, s'ennuie en cours et ne s'intéresse à rien de particulier. Sa rencontre avec Ryûsuke et sa soeur Maho va le mener à s'intéresser de plus près au rock. Il va se découvrir une véritable passion pour cette musique, ainsi qu'un don insoupçonné pour le chant, et va apprendre rapidement à jouer de la guitare. La musique et le nouvel entourage de Koyuki vont complètement changer son quotidien. Avec son groupe, il va se produire en concert dans des clubs pour se faire connaître et tenter de faire ses débuts au niveau professionnel. Mais la concurrence est rude...

anime,série,japon,beck,musique

anime,série,japon,beck,musique

En fait, BECk, c'est un NANA version mec, avec des personnages un peu plus jeunes. On retrouve certaines thématiques typiques des histoires de collégiens, autour d'un personnage principal on ne peut plus normal qui cherche sa voie. Ainsi, Koyuki va se faire un peu harceler par des garçons de son collège un peu voyou sur les bords. Il va tenir le coup grâce au soutien de son nouvel ami, Saku. Il va connaître ses premiers émois amoureux entre son amie d'enfance et Maho, qui va être une  des premières à croire en son talent, et qui évidemment est une fille un peu énigmatique (ou chiante, à voir :p). Pour tout ça, on est en terrain connu. Mais ça passe super bien, car tout autour, il y a la musique.

J'ai complètement accroché à la passion de Koyuki pour son groupe préféré, à son envie d'apprendre à jouer de la guitare, à son admiration pour Ryûsuke, considéré comme un modèle. Cela m'a complètement rappelé ma découverte du rock pendant mes années collège et m'a balancé une grosse vague de nostalgie alors que les anneés 90 sont bien loin en cette année 2012. Les groupes de rock qui cherchent la gloire, on en a vu plein, mais j'ai complètement marché. Avec 26 épsiodes pour l'anime alors que  le manga compte 34 tomes au total et était de toute façon encore cours de publication, pas difficile de déduire qu'on a affaire à une adaptation partielle. Cependant, l'histoire va assez loin pour qu'on évite d'avoir une impression de trop peu, et s'arrête à un moment judicieux. Ca donne envie de lire la suite, c'est le but, mais en même temps l'anime pris tout seul reste intéressant.

anime,série,japon,beck,musique

anime,série,japon,beck,musique

Si le design des personnages n'est pas si spécial et parfois un peu inégal, je l'ai globalement apprécié. On remarque vite que la qualité de l'animation n'est pas un point fort de l'anime. Même à l'époque de sa diffusion, je pense qu'on faisait bien mieux. Ca m'a un peu dérangée pour les scènes où on voit BECK ou d'autres groupes jouer et chanter, mais c'est vrai que dans tous les cas ça doit être dur à rendre. Et puis simple question pratique, des fois les guitaristes ont leur main placée à un endroit du manche qui n'a rien à voir avec le son qu'ils sont supposés sortir, c'est quand même dommage. Il y a pas mal de plans fixes, notamment sur la ville, et si c'est clairement un bon moyen de ne pas se fatiguer et d'économiser sur l'animation, je trouve que cela créé une ambiance réussie. On a l'impression d'avoir des cases de manga, mais colorées. Et surout, avec le son, car en-dehors de toute la partie  musicale, les bruits d'ambiance de la ville jouent un rôle important et j'ai beaucoup apprécié ce côté réaliste.

anime,série,japon,beck,musique

anime,série,japon,beck,musique

anime,série,japon,beck,musique

Pour ce qui est de la musique, ceux qui ont lu le manga s'en sont certainement fait une idée précise et elle n'a peut-être pas répondu à leurs attentes dans l'anime. Evidemment, je n'ai pas eu ce problème. Sans être transcendante, elle est franchement efficace et respire bon les années 90, que ce soit les chansons des génériques ou toutes celles qu'on entend au cours des épisodes. J'ai été contente de retrouver The Pillows parmi tous les artistes qui ont participé à la  bande sonore et c'est dommage qu'on ne les entende pas plus longtemps. Ah et sinon, entendre Rage Against The Machine et Kurt Cobain mentionnés dans une série animée, ça n'a pas de prix ^^

Maho et Ryôsuke ayant vécu aux Etats-Unis, ils communiquent souvent entre eux dans cette langue, et ont l'occasion de la parler avec d'autres personnages. Le problème, c'est que leurs doubleurs ne sont pas vraiment naturels. Pas vraiment au niveau de l'accent, mais plutôt dans leurs intonations. et leur articulation. Ca m'a fait un peu tiquer, mais je trouve quand même que c'est bien d'avoir voulu donner un côté réaliste aux échanges entre les personnages en incluant vraiment cette dimension linguistique alors que tous les dialogues auraient pu être en japonais. Et puis Koyuki qui capte rien à l'anglais et qui a un accent un peut merdique quand il chante, ça c'est réaliste ^^.

Je n'ai pas vraiment accroché au secret qu'il y a derrière la guitare et le chien de Ryûsuke (qui a une sacrée bonne tête avec son côté patchwork ^^), car ils correspondent à une vision un peu trop bateau de l'Amérique. De la même façon, si la manière de présenter la scène musicale japonaise m'a paru crédible, le fait que l'on parle un moment de lancer un groupe japonais sur le marché américain alors qu'il est inconnu au Japon m'a paru assez irréaliste. C'était pas vraiment la peine de mettre du rêve américain, je trouve.

anime,série,japon,beck,musique

anime,série,japon,beck,musique

anime,série,japon,beck,musique

Malgré tous ces petits défauts, j'a été enthousiasmée par BECK, et je crois peut-être que contrairement à d'autres séries que j'ai appréciées il y a quelques années et n'apprécierais plus autant maintenant, elle m'a bien plus touchée maintenant avec son ambiance très nostalgique et c'est peut-être une bonne chose au bout du compte que je ne l'aie pas regardée plus tôt. Les épisodes se regardent vraiment tout seuls et même si je n'avais pas eu la contrainte de devoir finir la série avant que KZPlay ne soit plus gratuit, je les aurais enchaînés tout aussi rapidemment. Et ça faisait longemps que je n'avais pas vu d'anime qui soit juste super divertissant et où j'enchaîne les épisodes. Si vous avez un peu de rock et de nostalgie dans l'âme, c'est à tenter ^^.

Commentaires

J'ai vraiment adoré cet anime !
Un de mes premiers en plus :)
Et puis bon, la musique y est tout simplement génial :D

Écrit par : Sevye | 16.09.2012

Si en plus c'était un de tes premiers anime, j'imagine qu'il a dû vraiment te faire une forte impression et qu'il garde une place particulière ^^.

Écrit par : Katzina | 29.09.2012

"Pour ce qui est de la musique, ceux qui ont lu le manga s'en sont certainement fait une idée précise et elle n'a peut-être pas répondu à leurs attentes dans l'anime."
>> C'est exactement ça. Le manga est un de mes favoris, mais j'ai détesté l'anime, justement à cause de la musique. Une énorme déception, mais assez prévisible en réalité.

Écrit par : Gemini | 16.09.2012

Ca rejoint l'éternel problème des adaptations : quand on s'imagine un personnage de roman ou même de manga d'une certaine façon et que l'acteur choisi pour l'incarner dans un film ou une série télé ne correspond pas du tout à cette image.
En tout cas, je suis encore plus curieuse de lire le manga maintenant, je craquerai sûrement pour une intégrale à Book Off vu le prix ^^.

Écrit par : Katzina | 29.09.2012

Les commentaires sont fermés.