Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24.03.2011

Top 5 anime n°12 : Les meilleures séries vues en 2010

Je sais même pas si on peut encore dire qu'on est au début de l'année, ce qui est sûr c'est qu'il est plus que temps que je fasse mon petit bilan des visionnages anime de 2010 ! Je n'ai vu que 16 séries, la moitié étant des séries courtes de 12-13 épisodes, six autres du format "classique" de 25-26 épisodes (mais pour l'une d'entre elles les épisodes étaient plus  courts), et deux tapant dans la cinquantaine d'épisodes.

Enfin, parmi ces 16 séries, il y en avait quatre que j'avais déjà vues auparavant. Deux d'entre elles étaient "hors compétition" vu qu'elles avaient déjà fait l'objet d'articles sur le blog et faisaient partie de mon premier top anime pour 2007 et 2008 (Darker than BLACK  et Oruchuban Ebichu). Les deux autres par contre  faisaient partie de la sélection. Allez, c'est parti !

 

Aria the Animation et Aria the natural

Et hop, les deux saisons d'un coup vu qu'elles sont en parfaire continuité ! Véritable révélation de douceur, de poésie, parfait en tous points : c'est visuellement magnifique, les personnages sont attachants et la musique est superbe.

1935897205.jpg

 

Higashi no Eden

Malgré le bémol qu'on peut mettre car on reste vraiment sur sa faim (et je n'ai toujours pas vu les films !), je garde vraiment un excellent souvenir de cette série. Elle mérite d'être ici rien que parce qu'Umino Chica y a participé ^^.

110684897.jpg

 

Hikaru no go

Un grand classique que j'ai redécouvert avec enthousiasme. Une histoire très bien menée, des personnages attachants qu'on prend plaisir à voir évoluer, un vrai petit régal !

3079779741.jpg

 

Kemono no souja Erin

Mon autre grande révélation de l'année. Une histoire et des personnages riches et travaillées, un univers visuellement original, une bande son excellente. Bref, une aventure inoubliable que je vous invite une nouvelle fois à tenter.

1562571340.jpg

 

Kimi ni todoke

Pour finir, pas une grosse révélation mais un petit coup de coeur pour ce shôjo. Et je n'aurais peut-être pas choisi de faire figurer la série ici si elle n'avait pas de suite. Oui, dit comme ça, c'est con, mais j'en ai marre des manga adaptés partiellement (qui a dit Nana ??? ^^).

1550738220.jpg

 

Les deux "nanards" de l'année :

Nyan koi! n'a pas été sauvé par ses chats et Bounen no xamdou n'a pas été sauvé par ses qualités techniques et musicales.

19.09.2010

[Anime] Hikaru no go

Titre japonais : ヒカルの碁

Nombre d'épisodes : 75 épisodes

Année de production :
2001 - 2003

Licence en France :
Déclic Images

Fiche :
Animeka ; ANN

 

Hikaru no Go est la première série animée que j'ai achetée en DVD après Love Hina et Fruits Basket. Ca doit bien faire sept ans que j'ai eu le premier coffret, et j'ai attendu ensuite la sortie des deux autres. Donc évidemment, j'ai la toute première édition, celle où les DVD sont dans des boîtiers individuels ordinaires et qui prend plein de place.

J'avais beaucoup apprécié la série lors de mon premier visionnage, qui s'est donc fait sur une période assez longue. Tellement bien apprécié que j'avais décidé d'ajouter à ma collection le manga original édité par Tonkam. Quatre bonnes années après avoir fait le tour des deux versions, j'ai eu envie un beau jour de juillet dernier de ressortir mes DVD, et je n'ai pas été déçue.

hng1.jpg

J'ai tout de suite été emballée, et j'ai fait défilé les disques les uns après les autres sur mon lecteur. Evidemment, je me souvenais des grandes lignes, mais pas des détails, j'ai donc eu l'impression de redécouvrir l'histoire. Et après avoir terminé ce deuxième visionnage (qui m'a donné envie de relire le manga ^^), je me demande encore ce qui me plaît tant dans Hikaru no Go.

Parce qu'après tout, même si elle se centre sur un jeu de réflexion, l'histoire n'est pas bien différente de toutes celles qui prennent un sport pour sujet principal. On y parle adversaire, progrès, dépassement de soi, club scolaire ou encore passage du monde des amateurs au monde des professionnels. C'est juste que c'est très bien fait, quoi.

L'histoire commence le jour où Hikaru, un jeune garçon comme les autres en fin de primaire, découvre dans un vieux goban déniché dans le grenier de son grand-père l'esprit de Fujiwara Sai, qui était un grand joueur de go à l'époque de Heian et qui avait déjà hanté à la fin de l'époque d'Edo Shûsaku Honinbô, l'un des plus grands joueurs de go de l'histoire.

Hikaru ne porte d'abord aucun intérêt à ce jeux de vieux et compte jouer seulement pour faire plaisir au fantôme qui l'habite. Mais son intérêt pour le go va grandir lorsqu'il va faire la rencontre de Tôya Akira, jeune prodige du go et fils d'un des plus grands joueurs japonais, Tôya Mejin. Pendant plus de trois ans, on suit l'évolution de Hikaru, qui va rencontrer autant d'amis que d'adversaires sur son chemin et va se fixer pour but de rattraper Akira.

hng3.jpg

Le premier point fort de la série est sans aucun doute son aspect visuel : on doit le dessin original des personnages à Obata Takeshi (je ne sais pas si le succès démesuré de Death Note a conduit certains de ceux qui ne connaissaient pas Hikaru à se pencher dessus, ça serait bien ^^). Il se révèle aussi doué pour représenter les personnages jeunes (c'est un plaisir de voir leurs traits évoluer au fil des années, surtout évidemment pour Hikaru et Akira), que les personnages plus âgés qui ont parfois de sacrées tronches.

Pour ce qui est des décors, je trouve qu'ils ont plutôt bien vieilli. Evidemment, la majorité des scènes se déroulent à l'intérieur, parties de go oblige, mais les tons de couleur utilisés pour le ciel à l'aube ou au crépuscule par exemple, sont très jolis. Et puis quand à un moment de l'histoire on voit Hikaru visiter des temples, les décors s'avèrent très détaillés. Les openings et endings sont également visuellement réussis.

hng5.jpg

Ce que j'apprécie beaucoup au niveau du déroulement de l'histoire, c'est que si le go est bien sûr omniprésent, les parties ne sont pas interminables et leur mise en scène est dynamique. Sans nous prendre la tête avec toutes les règles détaillées, on parvient à nous faire entrer dans chaque partie. Ce qui compte, c'est le défi, l'état d'esprit de chacun des adversaires.

Si toute la vie de Hikaru tourne autour du go après sa rencontre avec Sai et Akira, les personnages autour de lui sont nombreux et variés, et quand on ajoute le temps qui passe et la progression de Hikaru, cela fait que les épisodes, même s'ils sont nombreux, ne sont pas répétitifs.

Petite parenthèse, si la série a suscité une recrudescence de l'intérêt pour le go au Japon et a dû permettre à beaucoup de personnes en dehors de l'Asie de découvrir le jeu,  moi regarder ça me suffit, je n'ai pas eu vraiment envie d'y jouer, trop blonde pour ça sûrement :p

hng2.jpg

Hikaru, jeune garçon comme les autres un peu impertinent, devient très vite extrêmement sympathique. Le duo qu'il forme avec Sai est vraiment réussi, il est à l'origine à la fois des situations les plus comiques et les plus poignantes de l'histoire. Sai est un personnage vraiment attachant, à la fois très classe et très drôle. C'est excellent de le voir découvrir tout ce qui n'existait pas à son époque ou à celle de Shûsaku aux côtés de Hikaru.

Akira est lui aussi très réussi. C'est un garçon très sérieux et de bonne famille, le go représente toute sa vie depuis son plus jeune âge, et il est donc le total oppposé de Hikaru. Mais il n'a pas pour autant le simple statut de méchant adversaire obsédé par la victoire, on apprend à bien le connaître et ça rend son personnage vraiment intéressant. Et son père le Meijin a beaucoup de charisme !

hng6.jpg

Je ne m'attarderai pas plus longtemps sur l'histoire et les personnages pour qu'il me reste quelques trucs à dire quand je ferai la fiche du manga. Comme je disais plus haut je compte bien le relire même si ça sera pas pour tout de suite vu que j'ai pas mal de séries à me mettre sous la dent, donc ça serait dommage de ne plus rien avoir à dire dessus alors que c'est l'oeuvre originale ! Je vais donc finir par un élément incontournable pour une série animée et qu'on ne retrouve pas dans un manga : le son !

Chaque moment de l'histoire est mis en valeur par une bande sonore qui est franchement réussie. Certaines pistes ont un petit côté vieillot, très typique de séries animées, et je dois dire que ce petit côté nostalgique a sûrement joué dans mon engouement lors de mon récent revisionnage. La musique créé une ambiance vraiment propre à la série, et c'est valable aussi pour les chansons des génériques (qu'on peut aussi entendre dans des versions instrumentales pendant les épisodes). Il y a trois openings différents en tout, et pas moins de cinq endings. Mes préférés restent les premiers, qui là encore ont un petit côté nostalgique et donnent vraiment une identité à la série. Ce n'est pas le genre de chanson que j'écouterai en boucle sur mon MP3, mais en contexte c'est vraiment parfait.

Un dernier mot sur l'épisode spécial diffusé après la fin de la série, qui lui n'est pas licencié en France. Je connaissais son existence mais avais omis jusqu'ici de le regarder, je vais réparer cette erreur dans les jours qui suivent ^^. Et pour finir, je ne résiste pas à l'envie de donner un lien vers une de mes vieilles notes AMV où je présentais une excellente vidéo sur la série.

Voilà une critique encore moins objective que d'habitude, mais comme vous avez dû le comprendre, Hikaru no go tient une place particulière pour moi comme il fait partie de mes premières séries, que ce soit en anime ou en manga. Même si la série a déjà plusieurs années, pour moi elle fait partie des anime auxquels on doit prêter attention. C'est une adaptation très réussie à tous points de vue qui, si elle ne couvre pas toute l'histoire du manga (17 des 23 tomes), ne se termine pas non plus en laissant tout en plan. Et puis il existe plein d'éditions différentes des DVD, la plupart trouvables maintenant pour trois sous, alors ça serait d'autant plus dommage de s'en priver !

01.12.2008

Top 10 anime n°1 : Les séries à revoir

Puisque j'en parlais hier, voici ma petite liste de séries animées à revoir. Ce sont des séries que j'ai vu il y a plus de deux ans, soit en DVD, soit en fansub, et sur lesquelles je n'ai pas fait de note, parce que plus de deux ans, c'est loooooin ^^. Ca me donne l'occasion de voir ce que sera mon programme dans les prochains mois, entre les séries "inédites" que j'ai déjà plus ou moins prévu de regarder.

Gankutsuou (Le comte de Monte Cristo) - Ca fait bien longtemps que j'ai acheté les deux coffrets de cette série que j'avais vue en fansub, et le moment viendra bien de la revoir. Reste à savoir si je lis le bouquin avant, car c'est au programme. Même si l'adaptation est très libre, je pense que ce serait une bonne chose.

Haibane Renmei - Encore une série que j'ai vu en fansub et que j'ai tant appréciée que j'ai acheté le coffret DVD. L'univers et la musique m'avaient vraiment marquée.

L'arme ultime - Après avoir lu le manga j'avais bien aimé l'adaptation animée. Après plus de deux ans et demi je pense que je me replongerai avec plaisir dans cette oeuvre. Si j'ai pas trop peur de pleurer ^^.

Kimi ga nozomu eien - Vue il y a très longtemps aussi, cette série courte très surprenante sous ses aspects de romance ordinaire est sortie en France sous le titre de Rumbling Hearts. L'éditeur Anima ayant il me semble des prix abordables, ça se pourrait que je me laisse tenter un de ces quatre. Il faudra voir aussi en fonction de la deuxième saison, qui doit être dispo en fansub et que je n'ai pas encore vue.

Monster - Excellente série à l'ambiance vraiment unique, et tellement riche avec ses 70 et quelques épisodes ! J'aimerais beaucoup la revoir, mais je ne sais pas si je vais avoir le budget pour les coffrets ou l'intégrale Kaze... A défaut, je pourrais aller voir du côté des mangas et des autres oeuvres de l'auteur.

Madlax - Qui dit Noir et El Cazador dit Madlax, et j'avais bien apprécié cet anime, la sublimissime OST de Yuki Kajiura y étant pour beaucoup. J'ai toujours été étonnée qu'aucun éditeur français n'achète la licence, alors si ça ne vient toujours pas on pourra se remater ça en fansub.

Hikaru no go - Il me semble que j'avais parlé de cette série, du fait que j'ai aussi lu le manga. Je pense que je me mettrai jamais au go, mais revoir l'anime et/ou relire le manga, ça je pourrai faire ^^.

Vision d'Escaflowne - Un vieux classique ! Tellement que je l'avais vu en VF. Un univers vraiment chouette, ça mériterait bien un re-vsionnage. Me demande ce que Dybex pourrait faire de ce côté-là ^^.

Chrno Crusade - Je suis sûre que je pourrai trouver cette série à bon prix vu qu'elle est éditée par Déclic. J'avais franchement apprécié le côté bonne soeur déjantée mêlé à un côté plus sombre.

Paradise Kiss - A défaut de débourser 250 euros pour l'intégrale de Nana, je pourrai peut-être me laisser tenter par cette autre oeuvre d'Ai Yazawa quand Dybex se décidera (enfin) à la sortir.

Donc au bout du compte, pas mal d'envies d'achats de DVD. Après tout, j'en n'ai pas acheté depuis la JE 2007. Si si, c'est possible ^^. Et comme de par hasard c'est Noël dans même pas un mois, tiens ! Va falloir choisir ^^.