Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13.03.2011

[Manga] Le pavillon des hommes

Titre japonais : 大奥

Auteur : Yoshinaga Fumi

Nombre de volumes : 5, série en cours

Editeur en France : Kana

Fiche : Manga-news

 

Je ne sais plus exactement où est-ce que j'ai entendu parler de ce manga pour la première fois, mais j'ai été agréablement surprise de le trouver à la bibliothèque de Rouen, où j'ai emprunté sur quelques mois les cinq tomes disponibles à ce jour.

Je n'avais encore lu aucun manga de Yoshinaga Fumi, mais je connaissais la mangaka en tant qu'auteur d'Antique Bakery, dont j'ai vu et apprécié l'adaptation en drama. Et même si je ne suis pas spécialiste de l'époque d'Edo, j'ai tout de suite été attirée par la dimension historique de l'histoire.

Le Pavillon des Hommes nous transporte donc au temps des samourai, à l'époque où la dynastie des Tokugawa régnait sur un Japon que Iyeyasu, le premier shôgun, avait unifié. L'auteur imagine qu'une terrible maladie touchant seulement les jeunes hommes transforme totalement la démographie du pays, et par conséquent la société : il y a trois fois plus de femmes que d'hommes, les rôles traditionnels doivent donc être mis de côté pour que le pays continue de fonctionner.

manga,bande dessinée,le pavillon des hommes,yoshinaga fumi,kana

On en vient à nommer des femmes à la tête des familles de guerrier, et chez les paysans comme les commerçants ce sont les mères et les filles qui gèrent les travaux et les affaires. Quand on a la chance d'avoir un fils ou un frère, il est dorloté. Certains hommes accordent leurs faveurs moyennant finance aux femmes qui souhaitent avoir un enfant. Et évidemment, la famille des Tokugawa n'échappe pas à toutes ces conséquences de la variole du Tengu.

Pensant avoir affaire à une histoire à la narration linéaire, j'ai d'abord été un peu décontenancée par la fin du premier volume, qui indique clairement qu'on ne reverra pas par la suite les personnages dont on vient de nous raconter l'histoire. Mais il s'avère que la construction du manga, qui s'arrête sur différents shôguns ainsi que les différents personnages qui les entourent, tout en donnant petit à petit les pièces du puzzle, est vraiment intelligente.

Le design est évidemment particulier, surtout pour celui des jeunes hommes qui ont les traits fins (Yoshinaga fait aussi du shônen ai, quoi ^^). Mais les personnages sont vraiment soignés, particulièrement au niveau des vêtements. Et pour ne rien gâcher, Kana nous offre des volumes aussi jolis que ceux de Mushishi (ce qui me donne encore plus envie de les acheter ! ^^).

manga,bande dessinée,le pavillon des hommes,yoshinaga fumi,kana

J'aime vraiment ces histoires qui partent de faits réels et y mêlent une part de fiction tout en tirant le meilleur parti des deux, par exemple en donnant une nouvelle explication à des événements. Ceux qui veulent de la baston de samourai seront déçus, mais je suis vraiment conquise par ce récit original qui aborde intelligemment les nombreuses problématiques amenées par les changements imaginés. Le côté politique et la présence de femmes n'a pas été sans me rappeler Saiunkoku monogatari !

Je suis donc impatiente de lire la suite, et je tenais à en parler maintenant car vu que le rythme de parution des volumes est assez lent au Japon, je n'allais pas attendre la fin qui ne viendra certainement pas avant quelques années ! Le manga a été adapté récemment en film, et comme évidemment il y a des acteurs que je connais, je suis assez curieuse de voir ce que ça donne !

09.01.2011

Bla bla manga 4 : boulimie d'achats !

Ces derniers mois, j'ai pas mal avancé dans l'achat des tomes de mes séries en cours, et d'ailleurs ma vitesse de lecture ne suit pas ! Mais bon, quand on trouve un volume d'occasion en bon état, il ne faut pas hésiter, même quand on sait qu'on ne le lira pas immédiatement.

J'étais déjà une "habituée" de Gibert Joseph et Gibert Jeune à Saint Michel, et fin septembre j'ai découvert du côté de Bastille (rue Keller plus exactement) deux boutiques qui ont un grand choix de manga d'occasion, généralement en très bon état, et où les bouquins sont dans l'ensemble bien classés, ce qui évite de chercher un volume pendant trois plombes. L'une de ces boutiques est Manga Toys, et l'autre je ne me rappelle plus de son nom, mais elle est juste à côté.

Il est donc temps de faire un nouveau point, en attendant que je puisse rédiger une ou deux nouvelles fiches sur des séries. Donc, quoi de neuf depuis mon bla bla précédent, il y a plus de six mois ?

Comme tant de gens, j'attends toujours la suite de Nana, et j'espère qu'elle arrivera un jour.

J'attends aussi le tome 25 de FullMetal Alchemist, qui sort dans quelques jours. J'ai vraiment hâte de connaître la fin de l'histoire maintenant que la série est terminée au Japon, et un peu plus et je me mettrais à râler sur Kurokawa pour qu'ils sortent les derniers volumes plus vite ^^. Pour une fois je serais même bien tentée d'aller voir du côté du scan trad, mais soyons patients, ignorons la facilité des nouvelles technologies, après tout il y a plein d'autres choses à lire et à voir en attendant.

cetaitnous2.jpg

Je viens de voir que le tome 14 de C'était nous était prévu pour mi-février, et c'est vraiment une bonne nouvelle ! J'avais bien failli l'acheter au Japon l'été dernier, mais bon ça aurait pas eu trop de sens d'avoir juste un tome en VO (du coup, je me suis rabattue sur un artbook, j'en parlerai dans une petite note shopping Japon ^^).

Je suis toujours School Rumble, en retard avec le rythme de publication de Pika vu que j'essaie de trouver les tomes d'occasion. Je préfère toujours l'anime (depuis le temps qu'il faut que j'achète les DVD pour le re-revoir !), mais ça me fait bien marrer quand même.

J'ai enfin terminé Hana Yori Dango, et ça sera donc une de mes prochaines fiches, même si je me demande ce que je vais pouvoir raconter, vu que ma lecture s'est étalée sur un paquet de mois (d'années ?) et que je me souviens trop peu du drama pour faire des rapprochements.

lesablier.jpg

J'ai lu les 5 premiers tomes du Sablier, et j'aime beaucoup l'histoire, le mode de narration et les personnages. Quand j'aurais acheté les tomes manquants (je vais me décider à aller voir du côté du neuf si je ne trouve pas d'occas, ils sont pas chers de toute façon), je pense que je finirai ma lecture rapidement !

J'ai également commencé Nodame Cantabile. J'ai eu un peu de mal avec les premiers chapitres, mais après deux tomes, je commence vraiment à retrouver l'ambiance que j'avais tant appréciée dans le drama. Depuis que Milch est arrivé en fait ! D'ailleurs son accent est très bien retranscrit en français !

J'en suis au sixième tome de Yotsuba& et je suis trop trop fan de l'apparence et du caractère de la petite aux cheveux verts. J'essaierai de faire le point quand je serai venue à bout des 9 volumes disponibles (mais j'essaie de les savourer, vu que les tomes sont publiés au compte-goutte).

En attente sur mes étagères, il y a toujours les séries dont j'ai parlé dans ma précédente note, que j'attends encore de découvrir (il faut que je me ramène un petit stock à Paris car toute ma collection est restée à Rouen !) : le Pacte des Yôkai, que je complète progressivement, Sing Yesterday for me et les Mystères de Taishô, ainsi que La mélancolie de Sumire.

dernierété.jpg

Et puis j'ai aussi craqué pour Le dernier été de mon enfance, car ça fait longtemps que je veux lire une autre oeuvre de Takahashi Shin, et comme je ne me décide pas à me lancer dans la série Fragments, un one-shot est parfait !

Du côté des cadeaux, j'ai eu trois volumes d'Asano Inio à mon anniversaire : les deux tomes de Solanin, ainsi que Le quartier de la lumière. Ils sont très jolis (le grand format c'est chouette parfois !) et j'ai hâte de les lire.

Enfin, du côté des emprunts, j'ai pu lire les 5 tomes parus à le quce jour du Pavillon des hommes de Yoshinaga Fumi. C'est vraiment chouette que la bibliothèque de Rouen ait ce manga dans son catalogue, mais d'un sens la série me plait tellement que je suis tentée de les acheter ! Je pense que j'en parlerai en détail prochainement, car évidemment je ne vais pas attendre la fin de la série vu qu'elle est encore en cours au Japon.

Même si j'ai encore plein de manga que je n'ai pas encore lu, il y a plein d'autres séries qui me tentent évidemment, à commencer par Hotaru dont les deux premiers tomes viennent de paraître. Ces envies pas raisonnables pourraient bien faire l'objet d'un nouveau petit top 10, histoire de ^^.