Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08.09.2008

[Anime] Sayonara Zetsubou Sensei

Titre japonais : さよなら絶望先生

Nombre d'épisodes : 12 épisodes

Année de production :
2007

Licence en France :
Aucune

Fiche :
Animeka ; ANN

 

Je voulais voir une série courte et déjantée, avec Sayonara Zetsubou Sensei j'ai été servie ! Cette série est spéciale d'un bout à l'autre, que ce soit pour le genre d'humour, l'aspect visuel ou même le côté sonore.

Pas grand chose à dire du côté histoire vu qu'il n'y en a pas vraiment : on suit le quotidien d'un prof aussi taré que suicidaire et de sa classe d'élèves pas moins tarés parmi lesquels on compte la fille parfaite, la "hikikomori", le mec que personne ne remarque, la "stalker", la dingue de téléphone mobile, et, au premier plan, la fille la plus optimiste du monde qui bien sûr fait plus que contraste avec son prof.

Des personnages hyper stéréotypés oui, mais le comique de la série est justement basé là-dessus. C'est super efficace, et surtout ça n'arrête pas. Dialogues à gogo d'un côté, nombreux textes apparaissant à l'écran de l'autre, c'est souvent trop rapide et on sent qu'on loupe plein de références tellement il y en a.

sayonarazetsubousensei.jpg

J'ai bien apprécié le style graphique des personnages, quant à la musique, à part les génériques bien barrées, si je me souviens bien il n'y en a pas tant que ça, ou alors elle est effacée par le débit cosmique des dialogues. Dur d'en dire plus sur la série, il faut vraiment voir pour se faire une idée car c'est vraiment difficile à décrire !

A voir, et à revoir aussi, car à moins de mettre en pause toutes les trois secondes pour lire et réfléchir on loupe forcément plein de trucs. A voir aussi bientôt, une seconde saison. Je m'y mettrai quand tous les épisodes seront dispo ou presque. J'ai suivi la série chez l'équipe Shinrei, qui m'a semblé très bien se démerder, aussi bien pour la trad que pour les tonnes d'edit.