Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21.03.2010

[Anime] Spice and Wolf 2

Titre japonais : 狼と香辛料Ⅱ

Nombre d'épisodes : 12 épisodes (+ OAV de transition avec la première saison)

Année de production :
2009

Licence en France :
Aucune

Fiche :
Animeka ; ANN

Voir aussi : Spice and Wolf

 

Près d'un an après avoir vu la première saison qui m'avait bien plu, je me suis attaquée à la deuxième saison des aventures du marchand et de la louve. J'ai eu un peu de mal à me remettre dans le bain pour les premiers épisodes, il faut dire que pas mal de temps ayant passé je ne me souvenais pas en détail de la fin de la première saison. Et puis j'ignorais aussi l'existence de l'OAV faisant charnière entre les deux saisons, ce qui n'aide pas non plus (du coup je l'ai regardé après le troisème épisode en fait -_-).

Mais même sans ça, la première partie de cette deuxième saison est un peu longuette : Lawrence et Horo restent dans la même ville, et bien qu'assez fan au départ du côté commerce/transaction de la série (je pense que sans ça c'est dur de l'apprécier ^^), j'ai trouvé que de ce côté-là ça traînait un peu aussi. Et qui dit même endroit, dit mêmes décors, et même si l'ambiance mystérieuse du quartier des alchimistes est plutôt sympa, là encore ça lassait un peu aussi.

spiceandwolf2.jpg

C'est sûr que cette partie de l'histoire est importante pour les relations entre les deux personnages principaux, mais j'ai quand même trouvé que ça prenait trop de place. Mais bon, je me suis accrochée, et quand les deux héros quittent enfin la ville en question et qu'il se passe d'autres choses, j'ai retrouvé le plaisir de la première saison : les jolis décors de villes comme de campagnes, les dialogues épicés entre Lawrence et Horo, les jolies musiques médiévales.

J'avais particulièrement apprécié les chansons de l'opening et de l'ending de la première saison. Pour cette deuxième saison , l'opening est d'Arai Akino et est aussi réussi. L'ending, toujours de Rocky Chack, est moins bien, mais ça reste sympa.

A la fin de cette deuxième saison, le voyage des deux héros n'est pas encore terminé, ce qui laisse donc de quoi faire une troisème saison. Je suis loin d'être au top de l'actualité, mais je n'ai rien vu à ce sujet pour l'instant. S'il n'y en n'a pas, d'un sens c'est regrettable bien sûr, mais bon on a l'habitude des fins très ouvertes hein ^^.

Malgré le petit bémol pour la première moitié, cette saison se suit donc aussi agréablement que la première, et si on n'a pas le fin mot de l'histoire, on en sait plus sur Horo, et sa relation avec Lawrence continue d'évoluer. Si on est fan de l'univers, les charmes d'Horo feront le reste, pour ces messieurs du moins ^^. Pour ma part, je la trouve des fois un peu trop chieuse, mais il vaut toujours mieux ça qu'une fille complètement niaise. Et puis de toute façon les filles, c'est toujours chiant, hein :p.

02.02.2009

[Anime] Spice and Wolf

Titre japonais : 狼と香辛料

Nombre d'épisodes : 12 épisodes

Année de production :
2008

Licence en France :
Aucune

Fiche :
Animeka ; ANN

 

J'avais repéré cette série de 13 épisodes il y a quelque temps et j'attendais que tous les épisodes soient disponibles pour la regarder. Et voilà qui est fait !

Le personnage principal est un marchand ambulant nommé Lawrence qui rencontre Horo, l'incarnation d'une louve déesse des moissons. Le côté très rationnel du commerce se mêle donc habilement à un petit côté mystique. C'est à la fois de l'aventure, avec un voyage de ville en ville avec quelques poursuites et combats, et à la fois stratégique, avec toutes les combines du commerce qui, sans monopoliser l'histoire tiennent une place importante et demandent de l'attention.

spiceandwolf.jpg

Tout ça se déroule dans un environnement médiéval vraiment réussi : si le design des personnages n'a rien de particulier, les décors sont eux très jolis, que ce soit pour les villes ou les campagnes. La musique est également réussie et peaufine bien l'ambiance de la série. Si les thèmes abordés sont sérieux (commerce donc, mais aussi le clergé, et en sous-entendu la disparition des autres croyances), le ton reste léger et les deux personnages principaux, s'ils ne sont peut-être pas exceptionnels sont du moins très sympathiques. Horo n'est pas trop peste et sa façon de parler est amusante, Lawrence est marrant quand il est embarrassé sans être niais.

Les treize épisodes défilent bien vite et je suis bien contente d'avoir lu qu'une suite était prévue, car le voyage des deux acolytes n'est pas terminé et il reste pas mal de choses à savoir sur Horo. Aucune raison de se priver de cette série qui a un très bon univers bien à elle.