Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14.02.2010

Top 10 anime n°11 : Les meilleures séries vues en 2009

Après une note d'introduction qui n'expliquait en fait pas grand chose, j'en viens enfin au vif du sujet et je lâche enfin mon petit top 10 des séries animées vues en 2009. Je ne voulais pas que les séries que j'avais déjà vues avant monopolisent trop le classement, mais bon justement si j'avais décidé de les acheter en DVD et de les revoir c'est bien parce que que je les adorais, alors il fallait bien qu'elles y figurent ! Et puis comme ça, ça m'évite de faire un choix trop douloureux entre Cowboy Bebop et Samurai Champloo, j'ai mis les deux, mwahahaha ! ^^

 

Baccano!

L'univers, la réalisation, la narration, la musique, tout était excellent dans cette série.

 

Clannad / Clannad After Story

Il me semble logique d'inclure les deux saisons. Elles méritent leur place dans le classement parce que j'ai aimé évidement, mais aussi parce qu'elles ont réussi à me surprendre, dans un genre que je ne pensais pas vraiment apprécier.

 

Cowboy Bebop

Vou me demandez pourquoi ?

 

Gankutsuou

Superbe adaptation, dans un univers magnifique.

 

Haibane Renmei

Pour la poésie de son univers, et la merveilleuse musique.

 

Kaiba

Rien que pour l'originalité de son design, la série mérite d'être ici. Et comme j'ai apprécié tout le reste, y'a pas à tortiller du cul ^^.

 

Kodomo no Omocha

Ne serait-ce que pour mentionner la série une nouvelle fois car elle est trop peu connue, je voulais absolument mettre Kodocha dans ce top 10. Et je crois que je finirai par succomber à nouveau à l'appel du Babbit ! ^^

 

Natsume Yuujinchou / Zoku Natsume Yuujinchou

Là encore, j'inclus les deux saisons. Un univers enchanteur d'un bout à l'autre, et un Nyanko-sensei carrément culte ! A quand la suite ?

 

Paranoia Agent

Une série d'une qualité vraiment énorme, aussi bien dans la réalisation que dans tous les aspects psychologiques/sociaux/humains ou que sais-je encore mis en avant par l'histoire.

 

Samurai Champloo

Vous me demandez encore pourquoi ? :p

 

Mention grosse déception pour Terra e, qui est la seule série que j'avais vraiment envie de mettre dans un top d'anime les moins bien. Et puis mention c'était pourtant sympa mais bande de feignasses pourquoi s'arrêter à une douzaine d'épisodes pour Moyashimon et Toshokan Sensou.

Mention spéciale méga cute pour Chi's Sweet Home, qui était un peu "hors compétition" de par son format si différent mais qui est décidément chouette (je regarde en ce moment la deuxième saison). Et puis tant qu'on y est, mention spéciale pour L'odyssée de Kino, Wolf's Rain et Ergo Proxy, qui auraient eu de bonnes chances de se retrouver dans le classement s'il n'y avait pas eu tant de méga poids lourds.  Bon, je crois qu'on a fait le tour, on va pas faire des mentions à toutes les séries non plus ^^.

22.01.2009

[Anime] Terra e

Titre japonais : 地球へ…

Nombre d'épisodes : 24 épisodes

Année de production :
2007

Licence en France :
Aucune

Fiche :
Animeka ; ANN

 

J'avais déjà vu il y a bien un an et demi le premier épisode de cet anime (pour décider d'un nouveau projet dans mon équipe de fansub), et je n'avais pas vraiment accroché. J'ai fini par décider de la regarder quand même, parce que j'avais besoin d'une série déjà complète à me mettre sous la dent et que celle-ci était dispo chez Requiem (très bonne team qui allie quantité et qualité). Dernièrement, pour les anime, j'ai l'impression que j'arrive pas à en trouver qui me bottent directement. Ou alors j'ai juste la flemme de bien chercher...

Ambiance espace et planètes colonisées pour cette série de 24 épisodes où les personnages ont un design très particulier. C'est supposé être rétro, moi j'ai juste trouvé ça moche. Au niveau des décors, on voit beaucoup l'espace et l'intérieur de vaisseaux donc ça ne peut pas briller non plus par la variété et la richesse.

Dès les premiers épisodes de la série, je me suis demandée où on voulait nous mener. On nous montre en long et en large certains personnages, bien sûr on se rend compte plus tard qu'ils ont leur rôle à jouer, et encore pas tous, mais même cela ne justifie pas le temps passé à raconter pas grand chose. Le fait que l'histoire se déroule sur une période assez longue lui donne une certaine profondeur, qui hélas n'est pas relayée par les personnages. Il n'ont aucun charisme et on ne perçoit chez eux aucune évolution.

terrae.png

Soldat Blue, le meneur des Mü, des êtres aux pouvoirs psychiques qui sont pourchassés par une humanité régie par une intelligence artificielle après avoir rendu la Terre inhabitable, ne suscite aucune sympathie, tout comme Jomy, le personnage principal. Ils veulent trouver la Terre, ils ne savent pas trop pourquoi, mais ça c'est sûr, ils veulent la trouver ! La jeune génération de Mü qui vient plus tard est assez ridicule avec ses airs de bande de super-héros. Et du côté des humains, le seul qu'on voit réellement, Keith, on a envie de le claquer. Ca fait partie du jeu qu'il n'ait aucune sensibilité, mais quel intérêt de mettre un robot sans aucune volonté ni pensée propre ? Oui, on le pressent qu'il va changer, et ce n'est pas faux. Mais quand même, non. Et Physis, même quand ses origines sont révélées, elle sert à quoi ?

En fait, c'est un peu comme dans Final Fantasy XII, on sait dès le début où est le problème et on voit pas trop pourquoi il faut attendre la fin de l'histoire pour qu'il soit résolu ! Et au bout du compte, on voit tellement peu Terra qu'on se demande pourquoi on nous bassine avec ça tout le long et pourquoi la série a ce nom. On ne peut pas dire que l'histoire est prévisible, mais vu qu'on n'accroche à aucun des deux camps, on ne parvient pas à se mettre dans le bain et à voir un quelconque suspense dans la suite des événements.

Pas la peine d'en écrire des pages, personnellement je n'ai pas aimé, que ce soit l'univers trop basique ou les personnages plats. La musique est par contre bien fichue, sauf pour les chansons des génériques : si les deux openings passent bien, les deux endings sont affeux et cassent l'ambiance un peu épique qu'il pourrait y avoir.