Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.08.2011

Bla bla anime 4 : DVD zone 1 et streaming gratuit

J'ai ramené des souvenirs très typiques de mon voyage aux Etats-Unis : près d'une dizaine de CD japonais chopés au Book Off de New York, et les 3 coffrets de Honey and Clover commandés sur Amazon. J'allais pas non plus me faire chier à faire les boutiques de DVD d'anime quoi. Pis comme ça, pas de taxes.

J'ai failli prendre une ou deux autres séries en plus mais bon j'ai déjà claqué un paquet d'argent dans mon voyage alors c'était vraiment pas raisonnable. Mais bon, c'est pas pour ça que je vais pas renouveler l'opération un de ces quatre, soi en me résignant à payer les taxtes, soit en demandant qu'on me les ramène (et j'ai une idée assez précise du "on" en fait). Parce que non seulement chez l'oncle Sam ils ont des séries qu'on n'a pas par chez nous en zone 2, d'où ce premier achat, mais en plus elles sont moins chères. Enfin, si y'avait que les DVD d'anime qui étaient moins chers j'aurais pas tant l'impression qu'on nous prend pour des guignols en France mais c'est une autre histoire, aujourd'hui on parle anime.

anime,série,japon,dvd,streaming

Je n'avais jamais acheté de DVD zone 1 avant, parce que même si évidemment on peut trouver moyen de les lire, c'est pas la même zone que chez nous, et je ne voyais pas trop le sens d'acheter l'édition américaine d'un truc japonais. Avec un doublage ricain que j'écouterais encore moins qu'un doublage français, et juste des sous-titres en anglais. Qui ne me posent aucun problème de compréhension évidemment (contrairement à la VOSTF de certaines équipes de fansub anime/drama) mais bon, quitte à payer quelque chose, ça me paraissait quand même mieux d'avoir du français.

Mais bon, c'était soi mettre de côté ces réticences, soit ne jamais avoir certaines séries en DVD. Certains ne verront sûrement pas où est le problème, certains ne savent peut-être pas ce que c'est d'avoir des anime en DVD, mais moi je suis de la vieille école et stupidement honnête (on n'y gagne rien je sais) donc quand j'ai adoré une série en fansub, je veux l'avoir en DVD.

anime,série,japon,dvd,streaming

Donc mes revisionnages de Mushishi et de Noein par exemple, ça sera quand j'aurais chopé les séries en zone 1, ou je peux même choper l'édition britannique vu que ces deux séries sont dispo. Même pas 10 livres l'intégrale de Noein... Après, c'est encore une autre étape, mais vu ces différences de prix, je me dis que je finirais peut-être même par prendre en zone 1 US ou zone 2 UK des séries qui sont sorties en France. Genre School Rumble. Toujours pas fini de sortir, toujours pas d'intégrale, une demie-saison pour 30-40 euros. Une saison en zone 1 : même pas 30 dollars...

Et puis s'il me prend l'envie de revoir les deux premières saison d'Aria ou bien les Clannad, ben je saurai aussi où trouver les DVD. Bon, faut pas que je m'emballe non plus, c'est pas comme si j'achetais et regardais une série par semaine, mais bon c'est bien de voir un peu les perspectives d'agrandissements de ma collection. Pis je crois que c'est une bonne chose que je ne me sois jamais complètement gavée d'anime ou ruée sur les coffrets DVD. Ca fait plus ou moins 8 ans que je suis tombée dedans, et je m'en suis toujours pas lassée !

anime,série,japon,dvd,streaming

Et puis comme indiqué dans le titre du billet, je voulais parler d'autre chose aussi. Vu que j'essaie de lutter contre ma résistance au changement, j'essaie de me mettre au streaming. Mais pas payant hein, faut y aller doucement, le gratuit d'abord, on verra après si j'arrive à me décider à payer pour un truc complètement immatériel que je ne peux même pas conserver. Bon, c'est pas comme si je m'étais rendu compte hier qu'il y avait du streaming légal gratuit, j'ai suivi FMA: Brotherhood comme ça et j'avais commencé aussi Durarara. Mais bon, ces derniers mois je m'étais quasiment pas tenue au courant de ce qui sortait, et je me suis rendu compte ces derniers jours qu'il y avait pas mal de nouvelles choses de ce côté.

Genre Wakanim qui diffuse des vieux trucs comme Lovely Complex, et des trucs un peu moins vieux comme Tôkyô Magnitude 8.0. Et surtout Usagi Drop. Sans l'avoir lu, je connais le manga de nom, et vu la différence entre le titre français et le titre original, j'ai mis du temps à faire le rapprochement ! Ca me tente bien ça, va falloir que je me décide vite.

anime,série,japon,dvd,streaming

Chez Kaze il y a aussi pas mal de choses (The book of Bantorra par exemple), après faut que je fasse le tri, pas non plus que je regarde juste parce que c'est gratuit alors qu'il y a d'autres séries qui m'intéresseraient plus. Et puis Dybex est toujours là, avec Deadman Wonderland.

Ca se pourrait qu'un jour peut-être je tente un abonnement d'un mois genre sur KZPlay, pour voir ce que ça donne. Mais bon, ça sera que quand je serai sûre de passer assez de temps chez moi pour avoir une connexion digne de ce nom. Genre après la mi-octobre, quand je serai au chômage :p; Parce que là en ce moment, quand je regarde des anime pendant la semaine, c'est avec mon Eee PC dans le train. Donc que ce sois streaming ou DVD, je l'ai un peu dans l'os !

Ah ouais et tiens, pour parler au moins d'une sortie DVD, enfin Blu-ray en l'occurence, donc en fait je m'en fout, paraît qu'il y a Darker than Black qui va sortir en France chez WE Anim. Genre, la licence sortie d'outre tombe des années après, alors que je m'étais décidée à revoir la série en fansub l'année dernière...

07.03.2010

[Anime] Tôkyô Magnitude 8.0

Titre japonais : 東京マグニチュード8.0

Nombre d'épisodes : 11 épisodes

Année de production :
2009

Licence en France :
Wakamim

Fiche :
Animeka ; ANN

tm8title.jpg

Cet anime est un de ceux de l'été 2009 dont j'avais le plus entendu parler sur la blogosphère anime, et les nombreuses bonnes critiques dès les premiers épisodes m'ont vite donné envie de le voir. Comme d'hab, entre l'attente de tous les subs et les autres séries que je voulais voir, j'ai mis un certain temps à m'y mettre, c'était donc le mois dernier, peut-être pas de très bon goût après les événements à Haïti certes ^^.

Si certains anime ont des titres peu évocateurs voire plutôt tordus, celui-ci annonce tout de suite la couleur : s'il y avait un tremblement de terre de magnitude 8 dans la baie de Tôkyô, ça ferait comment ? Ca ferait mal bien sûr. Le temps de 11 épisodes, on nous propose de voir les conséquences qu'aurait un tel événement à travers trois personnages : un jeune collégienne et son petit frère qui font la rencontre d'une jeune femme. Tous éloignés de leur domicile et de leurs proches au moment du séisme, on va suivre épisode après épisode leur traversée de la ville dévastée.

tm85.jpg

tm82.jpg

J'ai à la fois aimé et détesté le personnage de Mirai : elle a souvent un comportement des plus agaçants, mais en même temps, son personnage d'adolescente boudeuse qui ne comprend son bonheur qu'une fois qu'elle se trouve dans une situation catastrophique est on ne peut plus réaliste. Tout comme sa relation avec son petit frère Yuki (qui est tout mimi bien sûr), qu'elle envoie si souvent paître. Mari, jeune femme qui semble ne pas avoir eu une vie des plus faciles, est également très sympathique, et on s'attache très vite au petit trio réuni dans ces circonstances si particulières.

tm83.png

Ce que j'ai aimé, c'est que malgré son thème, l'anime n'est pas du tout du style de ces dizaines de films ou téléfilms catastrophe. On ne s'attarde pas inutilement sur le séisme en lui-même, déjà. Et puis bien sûr, il y a des blessés, des morts, des gens qui paniquent, lors des répliques par exemple, mais là encore, on n'est jamais dans la surenchère. Et pourtant, ce n'est pas pour autant qu'on ne ressent pas la gravité de la situation et la peur des gens.

tm86.jpg

J'imagine que la majorité des gens qui on vu la série ont remarqué le truc énorme qu'on est supposé comprendre dans la deuxième partie de la série. Moi, je dis pas que j'ai rien vu venir du tout, mais j'ai quand même bien cru ce qu'on voulait nous faire croire. Et en fait, c'était pas plus mal comme ça ^^. Quoi qu'il en soit, la fin est vraiment touchante et réussie, à l'image de toute la série. Evidemment, un tremblement de terre, c'est pas la fête du lycée, alors on se doute bien qu'on va sûrement pas avoir affaire à un méga happy end. Mais la série ne tombe jamais dans "l'over-dramatique", c'est vraiment appréciable et ça renforce le côté réaliste voulu (il me semble que les situations présentées se basent sur des études assez sérieuses.

tm84.jpg

Je n'ai pas personnellement été fan du chara design, mais ça n'empêche pas les personnages d'être très expressifs et ça ne gâche en rien le plaisir de voir la série. Les décors sont par ailleurs très bien faits. Pour ce qui est de la musique, elle se fait la plupart du temps plutôt discrète, mais est très efficace et vraiment réussie (après tout, c'est Ôtani Kô, le compositeur de Haibane Renmei ^^). Pour l'opening, j'ai tout de suite reconnu les Abingdon Boys School, groupe que j'avais déjà entendu comme beaucoup dans Darker than Black. Perso, j'ai pas vraiment accroché, ça apporte pas grand chose à l'ambiance. Mais visuellement, l'opening est vraiment chouette. La chanson de l'ending, assez enjouée, passe bien, même si je l'écouterais pas en boucle.

J'ai donc trouvé que Tôkyô Magnitude 8.0 était une série tout à fait réussie, qui a le mérite d'aborder un thème sérieux sans virer au vieux scénario catastrophe, et où le format court de 11 épisodes est tout à fait bien géré. A voir si ce n'est pas déjà fait ! ^^.

13/08/2011 : La série est licenciée depuis quelque temps par Wakanim et est disponible en streaming gratuit sur leur site.