Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10.01.2009

Top 10 anime n° 4 : Les moins mieux 2006-2008

Comme promis, voilà le classement suivant, toujours basé sur la cinquantaine de série animées que j'ai vues en deux ans et quelque. La plupart du temps, ce ne sont pas des séries que j'ai forcément détestées, sinon je ne les aurais pas terminées, mais disons qu'elle n'ont pas réussi à me convaincre globalement, que tous les éléments n'étaient pas réunis pour en faire une bonne série (ou du moins une série que j'aurais vraiment appréciée), ou simplement qu'il y a mieux !

Innocent Venus - Cet anime était vraiment plat, que ce soit pour l'univers, les personnages ou l'histoire. Si la série avait été plus longue, j'aurais sûrement laissé tomber.

Full Metal Panic - Bien que cette série soit réputée très bonne niveau humour et action, elle n'a pas du tout fait mon bonheur. S'il y a de bons éléments dans l'histoire, ils ne sont pas assez exploités et laissent trop d'importance à des scènes convenues et à des personnages stéréotypés. Et c'est purement subjectif, mais je suis là pour ça : les stéréotypes shônen avec le mec qui comprend rien et la fille qui l'engueule tout le temps, c'est bien plus lourd qu'une héroïne un peu niaise de shôjo (pléonasme ? :p). Disons qu'une fois qu'on a vu Love Hina, on en a fait le tour ^^.

Minami Ke - Même si dans l'idée j'ai aimé le genre de la série, je n'ai pas adhéré assez à son humour, et je n'ai rien trouvé d'autre à mon goût dans les personnages ou la musique par exemple pour compenser ça.

Texhnolyze - C'était bien rageant de voir qu'une série si belle techniquement et avec une ambiance et un univers super ne parvenait pas à décoller et s'emmêlait dans ses lenteurs et ses non-dits.

Narutaru - Histoire sans queue ni tête, côté visuel plus que décevant, adaptation tout simplement ratée.

El Cazador - La musique de Yuki Kajiura ne parvient pas à faire de cet anime quelque chose de mémorable, bien qu'il reprenne la recette de Noir et Madlax.

Suzuka - Un peu le même problème que pour FMP au niveau des personnages, même si l'histoire reste dans le fond plaisante.

Claymore - Un univers et des personnages intéressants qui hélas pataugent un peu trop dans le sang et surtout trop de méchants à 2 de QI. Des bastons certes bien mises en scène mais aux dépends d'une histoire qui aurait été encore mieux si plus exploitée, notamment avec la fin qui tourne court.

Hanbun no tsuki ga noboru sora - Le thème de la série est pourtant intéressant mais il n'est pas assez exploité. On retient plus de l'héroïne qu'elle est chiante plutôt qu'elle est malade... Il me semble qu'il existe une version drama de cette histoire, il faudrait quand même que j'essaie de voir ce que ça donne.

Myself, Yourself - Encore un anime avec une histoire intéressante mais pas assez bien gérée. Qu'on nous fasse profiter des uniformes des lycéennes pour ceux qui aiment, OK, mais ce n'est pas une raison pour se rappeler seulement à l'avant dernier épisode qu'il y a une histoire ^^.

13.05.2007

[Anime] Texhnolyze

Titre japonais : テクノライズ

Nombre d'épisodes : 22 épisodes

Année de production :
2003

Licence en France :
Dybex

Fiche :
Animeka ; ANN


Après avoir vu le premier épisode de cet anime, je n'avais pas réussi à me faire d'idée. Après avoir vu le 22ème et dernier épisode hier, je ne sais toujours pas quoi en penser. J'avais arrêter de regarder la série après le 10ème épisode car je n'étais pas vraiment emballée, et comme je trouvais ça dommage quand même de la laisser en plan, j'ai fini par la reprendre. Les épisodes suivants ont réveillé un peu mon intérêt, et je suis allée jusqu'au bout.

Visuellement, c'est superbe. Un très bon chara design, des superbes décors, une palette de couleurs qui crée un univers très particulier. La musique, que ce soit les génériques ou pendant les épisodes, est excellente. J'ai donc d'autant plus regretté de ne pas accrocher à l'histoire. Dans Serial Experiments Lain c'était déjà limite, mais là c'était un peu trop pour moi. Je veux bien d'un scénario où tout ne saute pas aux yeux, où l'on comprend certaines choses bien plus tard, où il y a des ellipses et des sous-entendus. Mais là, au lieu de me dire juste que c'était moi qui était trop bête pour comprendre, j'ai commencé à me demander si le réalisateur savait ce qu'il voulait montrer dans cet anime.

medium_texhnolyze.jpg

Je ne suis pas parvenue à m'attacher aux personnages. Leurs motivations sont si obscures qu'on ne parvient pas à s'intéresser à leur sort. Il y a pourtant plein de choses intéressantes dans l'univers imaginé, mais on manque aussi tellement d'informations à ce sujet qu'on se sent vraiment largué. Les longs plans et le rythme lent de la série qui sont au départ très bien pensés deviennent dans ces conditions assez ennuyeux. A chaque fois qu'il se passe quelque chose d'intéressant, la suite des événements tourne d'une façon si étrange qu'on décroche à nouveau. Je veux bien qu'on fasse quelque chose de différent, qu'on se démarque des autres productions, mais ça n'empêche pas de faire quelque chose d'accessible.

Voilà donc mon opinion sur cette série. Même si au bout du compte je n'ai pas apprécié, je ne dirais pas de ne pas la regarder, car je pense qu'elle peut plaire à d'autres, si le sang ne les dérange pas. C'est vraiment dommage, les coffrets sont très beaux, et même si Dybex n'a pas fait de VF, on s'en fout !