Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17.05.2007

Au boulot !

Puisque mon boulot se termine bientôt, je me suis trouvé une autre occupation. Ce n'est pas professionnel, c'est en amateur, comme on veut, mais dans les deux cas il ne faut pas du tout considérer le sens péjoratif que peuvent avoir ces mots.

Je fais maintenant partie d'une équipe de fansub, en tant que traductrice. Le fansub, c'est quoi ? Ce sont des gens, fans d'animation japonaise, qui traduisent et distribuent les séries et films d'animation non licenciés dans leur pays, de façon tout à fait bénévole. C'est de cette façon que je découvre énormément de séries, comme beaucoup d'anime-maniacs. Ca faisait pas mal de temps que je voulais faire partie d'une team, ben voilà, c'est fait !

Et pour ça, je me suis même mise à l'IRC ! C'est très abstrait au premier abord, mais c'est clair que c'est le meilleur moyen pour communiquer à distance pour une équipe, et pour échanger des fichiers. J'ai déjà traduit deux épisodes, et j'adore ça. Vu que je compte bien faire de la traduction mon activité professionnelle, c'est un excellent moyen de s'entraîner, tout en gardant un côté loisirs car c'est dans un domaine que j'adore.

Allez, bientôt je ferai la pub des séries sur lesquelles l'équipe travaille ! D'ici là, un nouvel épisode m'attend !

13.05.2007

[Anime] Texhnolyze

Titre japonais : テクノライズ

Nombre d'épisodes : 22 épisodes

Année de production :
2003

Licence en France :
Dybex

Fiche :
Animeka ; ANN


Après avoir vu le premier épisode de cet anime, je n'avais pas réussi à me faire d'idée. Après avoir vu le 22ème et dernier épisode hier, je ne sais toujours pas quoi en penser. J'avais arrêter de regarder la série après le 10ème épisode car je n'étais pas vraiment emballée, et comme je trouvais ça dommage quand même de la laisser en plan, j'ai fini par la reprendre. Les épisodes suivants ont réveillé un peu mon intérêt, et je suis allée jusqu'au bout.

Visuellement, c'est superbe. Un très bon chara design, des superbes décors, une palette de couleurs qui crée un univers très particulier. La musique, que ce soit les génériques ou pendant les épisodes, est excellente. J'ai donc d'autant plus regretté de ne pas accrocher à l'histoire. Dans Serial Experiments Lain c'était déjà limite, mais là c'était un peu trop pour moi. Je veux bien d'un scénario où tout ne saute pas aux yeux, où l'on comprend certaines choses bien plus tard, où il y a des ellipses et des sous-entendus. Mais là, au lieu de me dire juste que c'était moi qui était trop bête pour comprendre, j'ai commencé à me demander si le réalisateur savait ce qu'il voulait montrer dans cet anime.

medium_texhnolyze.jpg

Je ne suis pas parvenue à m'attacher aux personnages. Leurs motivations sont si obscures qu'on ne parvient pas à s'intéresser à leur sort. Il y a pourtant plein de choses intéressantes dans l'univers imaginé, mais on manque aussi tellement d'informations à ce sujet qu'on se sent vraiment largué. Les longs plans et le rythme lent de la série qui sont au départ très bien pensés deviennent dans ces conditions assez ennuyeux. A chaque fois qu'il se passe quelque chose d'intéressant, la suite des événements tourne d'une façon si étrange qu'on décroche à nouveau. Je veux bien qu'on fasse quelque chose de différent, qu'on se démarque des autres productions, mais ça n'empêche pas de faire quelque chose d'accessible.

Voilà donc mon opinion sur cette série. Même si au bout du compte je n'ai pas apprécié, je ne dirais pas de ne pas la regarder, car je pense qu'elle peut plaire à d'autres, si le sang ne les dérange pas. C'est vraiment dommage, les coffrets sont très beaux, et même si Dybex n'a pas fait de VF, on s'en fout !

23.03.2007

[Anime] Last Exile

Titre japonais : ラストエグザイル

Nombre d'épisodes : 26 épisodes

Année de production :
2003

Licence en France :
Déclic Images

Fiche :
Animeka ; ANN


La voilà, la superbe série que je viens de terminer ! Ca faisait longtemps que je me tâtais à l'acheter et quand j'ai vu le coffret collector à super prix je n'ai pas hésité, et j'ai vraiment bien fait. Ah, si on pouvait avoir toutes les bonnes séries pour 33 euros, my god ! Au niveau prix, ils assurent vraiment Déclic Images. Le coffret est très beau, et niveau qualité d'image ou de son je n'ai rien à reprocher aux DVD, de toute façon je ne suis pas maniaque là-dessus.

J'ai tout de suite accroché à l'univers de la série, sûrement parce qu'il a des points communs avec Le Château dans le Ciel, un des mes Ghibli préférés. Dans les deux cas, il y a des vaisseaux volants, et des villes ou villages style Angleterre au 19ème. Même que ça a un nom, j'ai appris ça grâce à mon amie Wiki :  le steampunk, joli mot. Un univers excellent et très cohérent donc, présenté dans des tons de couleurs qui donnent un style certain à la série. Côté personnages, le design est assez classique, mais ils sont très réussis, ils ont vraiment de la gueule et sont tous attachants. Mention spéciale pour le grand brun ténébreux et mystérieux, Alex Row.

medium_lastexile.jpg

Niveau histoire, c'est de l'aventure dans toutes sa splendeur, on suit tout de suite avec attention nos deux héros qui ne tardent pas à se faire embarquer dans une grande affaire, et après on ne décolle plus. A noter aussi que la BO est excellente, avec de très bonnes chansons pour les génériques, et des morceaux orchestrés avec une dominante de violon.

Last Exile est en fait une série qui sort peu-être beaucoup moins de l'ordinaire que d'autres, mais si bien réalisée qu'elle est incontournable. Tous les ingrédients d'une superbe série d'aventure sont réunis, aussi bien du point de vue visuel et sonore que de l'histoire. Au cas où ça n'était pas encore clair : je recommande chaudement ^^.