Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07.02.2007

Nana

Titre japonais : ナナ

 

Anime :

Nombre d'épisodes : 47

Année de production :
2006-2007

Licence en France :
Kaze

Fiche : Animeka ; ANN

 

Manga :


Auteur : Yazawa Ai

Nombre de volumes :
21, série en cours

Editeur en France :
Akata/Delcourt

Fiche :
Manga-news

 

J'avais souvent vu ce manga nommé Nana sur les tables de chez Gibert à Dijon, ou à mon cher Bazar à Rouen. Mmmm, pas du Zola ça, et le dessin a l'air particulier. Je me suis souvent dit, n'étant pas du genre à passer une heure debout dans une librairie à lire un manga en plein devant les rayons, que je devrais me renseigner un peu sur le net ou ailleurs, savoir si c'était vraiment trop niais ou si ça se lisait. Et, il y a déjà deux ans, suivant mon intuition, j'achetais le coffret des 7 premiers volumes. Elle avait intérêt à être bonne mon intuition ! ^^ Ben j'ai dû mettre à peine une semaine à les lire, et encore en me modérant.

Pas de monde futuriste et post-apocalyptique, pas d'epace ni de dimension parallèle, pas de samurais ni de pouvoirs magiques, juste deux filles de 20 ans normales, à Tokyo, au début de ce 21ème siècle, qui ont des histoires de garçons, oh mon Dieu ! Mais c'est si bien raconté, c'est tellement bien fait que l'on se reconnaît forcément à un moment ou un autre dans l'un des personnages. Oui, c'est ça le truc, il s'agit juste de deux filles qui essaient de réussir leur vie, de réaliser leur rêve, et qui se posent beaucoup de questions, c'est pour ça qu'on peut se sentir proche d'elles, pas de superpouvoirs et pas le monde à sauver. Le tout avec des dessins et un mode de narration entretenant le suspense que j'adore.

Nanas.jpg

Bien sûr, dès que l'anime est arrivé je me suis jetée dessus, j'étais même étonnée qu'ils l'aient pas commencé plus tôt. Une fois les 11 premiers volumes du manga lus, il m'a fallu attendre la sortie des suivants un par un, alors il me fallait bien quelque chose à me mettre sous l'oeil en attendant. Et même si on connaît déjà l'histoire, c'est si agréable de retrouver tout ce petit monde en couleur et en mouvement. Tout ça est très bien fait, avec de superbes musiques. Le début est peut-être un peu long, s'il y avait plus que 50 épisodes ce serait pas grave, mais s'ils arrêtent vraiment là je me demande comment se terminera l'anime par rapport à l'histoire du manga.

Et pour finir, j'ai aussi regardé le premier film tiré du manga. Là aussi, les musiques sont géniales. Je n'ai pas vu de dramas ni beaucoup de films japonais en général, mais je trouve que la façon de jouer des acteurs est assez spéciale. Sinon, leur ressemblance avec les personnages qu'ils incarnent est assez dingue, ainsi que la reconstitution des décors. Tiens, je me demande quand le deuxième film sera dispo en fansub ?

Oui, je suis trop fan et j'assume, et un peu que je vais acheter les DVD même s'ils coûtent super cher parce que c'est chez Kaze. Et si je veux me donner des cauchemars pendant une semaine je regarde la VF, mwahahahaha ! Comme pour FMA, ça m'agace que cette série devienne un super succès en France, mais bon l'auteur le mérite bien, et moi comme vengeance à tout ça je jure de ne jamais regarder Naruto :p

Katzina, impatiemment en attente du volume 16 et de l'épisode 35 de Nana ^^.

06.02.2007

[Anime] Serial Experiments Lain

Titre japonais : シリアルエクスペリメンツレイン

Nombre d'épisodes : 13

Année de production :
1998

Licence en France :
Dybex

Fiche :
Animeka ; ANN

 

Après avoir reagardé pas mal de séries en fansub (j'en ai encore 3 en route), je retourne un peu à ma petite collection de DVD, avec une série plus toute jeune, un des classiques que je n'avais pas encore vu. Je voulais acheter la série depuis pas mal de temps et j'ai bien fait d'attendre étant donné que Dybex s'est mis à sortir plein de coffrets, comme ça je me suis pas fait couillonner à acheter les DVD à l'unité, comme pour 3 autres séries que j'ai chez cet éditeur. Voilà, ça c'était pour le petit côté matériel.

Pour ce qui de la série en elle-même, je me suis sentie vraiment super blonde pendant la première (grosse) moitié. Oui, j'aime les scénarii alambiqués, où espace-temps, époques, dimensions, réel et virtuel ou je ne sais quoi encore sont difficiles à différencier, mais là je comprenais tellement rien que ça devenait vraiment agaçant. Mais j'ai quand même pas voulu abandonner la série, ç'aurait été trop frustrant. Après avoir vu tous les épisodes (au nombre de 13), j'ai bien sûr mieux compris la chose, mais pas entièrement, et c'est peut-être pas plus mal car ça rentabilisera mes DVDs si je dois revoir la série au moins une fois pour tout comprendre.

medium_lain.jpg

L'ambiance de la série est vraiment excellente, elle est créée beaucoup plus que les bruitages que par la musique, et également par le rythme et le procédé de narration très particuliers. J'aime beaucoup le chara design, et la chanson de l'opening est excellente. Je garde donc la série sous le coude pour la revoir, et j'ai trouvé une chanson qui serait excellente pour un AMV. Enfin, les AMV, plein d'idées et pas beaucoup de réalisations pour l'instant ^^.

24.01.2007

Fullmetal Alchemist

Titre japonais : 鋼の錬金術師

 

Anime :

Nombre d'épisodes : 51

Année de production :
2003-2004

Licence en France :
Dybex

Fiche :
Animeka ; ANN

Voir aussi : Fullmetal Alchemist - Brotherhood

 

Manga :

Auteur : Hiromu Arakawa

Nombre de volumes : 22, série en cours

Editeur en France : Kurokawa

Fiche : Manga-news

 

J'ai découvert cette (trop) célèbre série quand même pas mal de temps avant sa diffusion sur Canal + avec son superbe doublage à la djeuns (de quoi confirmer ma grande horreur de la VF pour la japanime :p). Et franchement, vas-y sérieux, foulemétal alkimiste ça déchire trop sa race ! mwahaha.

Non, sérieusement, je déteste quand quelque chose que j'ai connu avant la majorité des gens devient super méga connu à la mode. Genre Muse que j'ai vu en concert dans une petite salle à la sortie de leur premier album et qui est maintenant un méga groupe Europe 2 (ou RTL2 c'est pareil) qui fait le Parc des Princes. Mais bon, Muse reste un excellent groupe, et FMA reste une excellente série.

Tout d'abord parce que le scénario est fichtrement bien ficelé et aborde dans le fond des thèmes très sérieux (je ne vais pas prendre les plus jeunes d'entre nous pour des crétins mais c'est pour ça que ce n'est pas un dessin animé pour enfants - reste à définir le mot enfant :p). Ensuite, parce qu'il y a un côté comédie très bien mêlé au côté dramatique (les mimiques de Ed !!!!), et que même si c'est un shônen il n'y a pas trop de baston à mon goût. Les persos sont tous excellents et fouillés, dans le sens où tous les gentils ne sont pas complètement gentils comme tous les méchants ne sont pas complètement méchants. Je trouve le monde imaginé excellent, bien sûr le côté industriel style fin 19ème - 20ème me plaît beaucoup. Et, sans en dire trop pour ceux qui n'ont pas vu la série, je trouve que ce qui est dévoilé dans les derniers épisodes et exploité dans le film est tout simplement une idée géniale, pas inédite j'en suis sûre, mais moi j'adore. Pour parfaire le tout, la musique est excellente, sombre à souhait quand il le faut ou très émouvante, mais toujours avec de très bonnes mélodies.

medium_fma.jpg

J'ai vu deux fois la série en fansub (la première fois j'en ai passé des heures à regarder la progression du téléchargement, désespérément en attente du prochain épisode et m'en mattant trois ou quatre d'un coup quand je pouvais !), mais je n'ai pas acheté les DVD, car j'attends qu'ils soient réédités en coffret. Je pense qu'il faudra encore pas mal patienter, mais ça vaut le coup.

En attendant, j'ai commencé à lire le manga, qui précisons-le est à la base de l'anime et pas l'inverse. Ma foi, je viens de finir le troisième tome et ça se lit tout seul. Le passage au statique et à la monochromie ne gâche en rien l'histoire, et les expressions de Al et Ed sont tout aussi drôles. La perspective de voir l'histoire évoluer d'une façon différente par rapport à l'anime est également très intéressante. Bref, même s'il n'y a plus vraiment de suspense pour moi, du moins pour l'instant, je trouve que le manga vaut vraiment le coup. J'aime avoir les deux versions d'une série - manga et anime - quand elles existent. Et oui, je crois bien que j'ai vu la version anime de tous les manga que j'ai !