Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04.09.2009

Top 5 drama n°5 : Acteurs, part 2

Avec la petite douzaine de dramas que j'ai vus depuis mon premier top 5 d'acteurs, j'ai enfin réussi à décider des 5 "heureux élus" pour ce deuxième top 5, ou bien la deuxième partie de mon top 10 comme je disais au départ. M'enfin en fait, ça me plaît mieux de dire des tops 5 maintenant, parce que je pense que j'aurai envie d'en faire un troisième un de ces quatre ^^. Cette liste n'a pas grand chose de surprenant quand on a lu quelques unes de mes notes dramas, particulièrement les plus récentes, mais comme ça, les choses seront encore plus claires ^^. C'est parti !

 

Tsumabuki Satoshi satoshi.jpg

Il est Saitou (le yakuza) dans Ikebukuro West Gate Park, Kai dans Orange days, Riichi dans Slow dance, Fujisawa dans Long Love Letter, Little Yamada à la fin de Kisarazu Cat's Eye et Junzaburo dans Lunch no Joou.

Si je ne l'avais pas tant remarqué dans IWGP car on ne le voit pas tant que ça, je l'ai apprécié tout de suite dans Orange days, et depuis il me semble que j'ai répété un grand nombre de fois à quel point je le trouvais méga super chou (dommage qu'il soit pas un poil plus grand ^^). Mode fangirl off (mais bon on est dans un top d'acteurs de dramas, quoi !). Il joue à merveille les rôles du "gars normal", mais a assez de présence et d'expressivité pour rendre ses personnages appréciables, particulièrement avec son sourire qui a l'air si naturel (et qui est craquant bien sûr). Mine de rien, j'ai vu la majorité des dramas où il jouait. il y a bien Antique et Blackjack ni yoroshiku, mais comme je disais hier, je n'arrive pas à les trouver. En attendant, je pourrais choisir quelques tanpatsu.

 

yosuke.jpgKubozuka Yosuke

Il est le King dans Ikebukuro West Gate Park, Saeki dans Strawberry on the shortcake, Kukuchi dans Great Teacher Onizuka et Asami dans Long Love Letter.

J'avais bien sûr trouvé le personnage du King impressionnant, et je n'avais pas mis longtemps à me rendre compte dans SOS que le monsieur avait décidément une façon unique de jouer. Son rôle dans GTO n'est pourtant pas très important, mais ça faisait toute la différence que ça soit quelqu'un comme lui. Pareil pour LLL : il donne vraiment une touche spéciale à son personnage. Bref, il a une présence incroyable, et j'aimerais bien sûr beaucoup le revoir. Il a pas fait tant de dramas que ça, alors il faudra peut-être que je me tourne vers les films.

 

Eitaeita.jpg

Il est Horibe dans Kimi wa petto, Mine dans Nodame cantabile, Yashima dans Orange days, Ryûji dans Tokyo friends, Takeru dans Last friends et Andô dans Unfair.

J'ai vu Eita dans pas mal de séries, je dirais même que c'est un des acteurs que j'ai vu le plus, mais à chaque fois, c'était un peu par hasard. Je ne cherchais pas vraiment à voir la série parce qu'il était dedans. Pourtant, je me suis rendue compte que je l'appréciais à chaque fois, que j'ai aimé tous ses personnages, qu'il ne m'a jamais agacée du tout. Et surtout, il m'a vraiment étonnée récemment dans le rôle d'Andô dans Unfair. Son rôle de jeune flic lui allait aussi bien que les rôles de jeune artiste/créateur (au sens large) qu'il a souvent. Dans ma liste, au moins deux dramas où j'aurai l'occasion de le revoir : Suppli et Remote.

 

ikki.jpg Sawamura Ikki

Il est Shinohara (le flic qui fait craquer Yankumi) dans Gokusen, Takayanagi (le mari de Takako) dans Scandal, Narita dans Hataraki Man et Tomoharu dans Ame to yume no ato ni. On peut également le voir dans Hanayome wa yakudoshi et Orange days.

Quand je l'ai vu pour la première fois dans Gokusen, je l'avais trouvé craquant, mais vu que son rôle est assez limité, je l'avais oublié. Et je n'avais pas vraiment fait le rapprochement quand je l'ai croisé dans Hanayome... ou dans Orange Days. Mais quand je l'ai revu dans Scandal, je me suis dit : hé mais il a trop la classe, lui, faut que je le revoie ! Pas si évident, il a fait pas mal de dramas mais il a souvent des rôles secondaires, voire très (trop) secondaires. Mais je l'ai trouvé plus que bien en rôle principal dans Ame to yume..., et son rôle dans Hataraki Man était vraiment sympa. J'ai déjà repété un drama de l'automne prochain où il aura le rôle principal : Meitantei Asami Mitsuhiko.


Mizushima HiroHiro.jpg

Il est Nanba dans Hanazakari no kimitachi e, Yahata (le prof de maths) dans Watashitachi no kyôkasho et Sôshi dans Zettai Kareshi.

Je l'avais déjà trouvé très bien dans HanaKimi, et j'avais été vraiment surprise de son rôle dans Watashitachi... Comme je l'avais dit, heureusement que j'avais lu avant que c'était lui, sinon je ne l'aurais pas reconnu ! Son interprétation dans Zettai Kareshi m'a confirmé que décidément je l'aimais bien, et c'est son rôle dans Mr. Brain (je viens juste de le terminer, ce sera mon prochain article ^^) qui m'a définitivement convaincue de le faire figurer dans ce classement. Je l'ai vu dans des rôles à chaque fois très différents, du beau gosse meneur au jeune flic maladroit, et il est toujours aussi convaincant. Je devrais le revoir très prochainement dans Mei-chan no Shitsuji et sûrement dans Room of King.

16.08.2009

Top 5 drama n°4 : Actrices, part 1

Enfin, je me décide à faire mon premier top 5 d'actrices de dramas ! Je voulais attendre encore un peu car je regarde actuellement deux dramas avec deux actrices que j'aurais aimé mettre dans la liste, mais elles attendront la deuxième partie. De toute façon, je ne fixe pas d'ordre de préférence, on est dans le top ou on l'est pas, y'a pas de numéro un. Et puis cette fois, j'ai mis des photos ! J'ai aussi mis à jour mon premier top 5 des acteurs pour y ajouter des photos, qu'il n'y ait pas de jaloux.

Bien sûr, même si je ne dois pas avoir les mêmes critères que ces messieurs, je trouve ces demoiselles (ou dames ^^) toutes jolies à leur façon, mais bon il y en plein d'autres que je trouve jolies et ce n'est pas pour ça que j'aime leur façon de jouer ^^. Ca se joue tout autant sur la façon de parler, la capacité à être convaincante dans des rôles très différents. Exactement comme pour les messieurs, en fait. Allez, c'est parti !

 

Ayase Haruka harukaayase.JPG

Elle est Yukiho dans Byakuyakou, Hotaru dans Hotaru no hikari, Fujiwara dans Shikaotoko Awoniyoshi et Aki dans  Sekai no chûshin de ai wo sakebu.

Je l'ai appréciée dès la première fois que je l'ai vue dans Byakuyakou, son personnage étant vraiment excellent. Et par la suite, elle ne m'a pas du tout déçue, au contraire : elle est aussi douée pour les rôles légers que dramatiques. J'ai autant adoré le personnage de Yukiho, froide, calculatrice et torturée, que celui de Hotaru, drôle et rafraîchissante. Le prochain drama où je la verrai sera probablement Mr Brain, où elle est aux côtés de KimuTaku. Ca promet !

 

sakiaibu.jpgAibu Saki

Elle est Yayoi dans Attention Please!, Riiko dans Zettai Kareshi, Suzu dans Utahime. Et pas mal de petits rôles dans d'autres dramas comme Karei naru ichizoku ou Triangle.

Cette actrice n'a pourtant jamais des rôles très différents et certains la trouvent peut-être agaçante, mais moi je l'ai toujours bien aimée, avec sa façon de parler parfois enfantine et ses petites moues. Elle fait tout simplement très bien la fille gentille et normale, sans en faire trop. C'est vrai que ça serait pas mal de la voir dans un rôle différent, mais pour l'instant ça ne me gêne pas de la retrouver dans des rôles similaires, que ce soit dans les personnages principaux ou des rôles plus secondaires.

 

 

Kanno Miho mihokanno.jpg

Elle est Tamako, l'avocate de Watashitachi no kyôkasho, Shiki dans Itoshi kimi e et Hiroko dans Hataraki Man.

Encore une actrice que j'ai appréciée dès la première fois que je l'ai vue et qui a prouvé par la suite qu'elle incarnait très bien des personnages tout à fait différents.  J'avais également aimé son apparition dans Sakuran. J'espère la revoir dans Saka no ue no kumo, un drama historique dont les premiers épisodes seront diffusés l'automne prochain et que j'attends avec impatience.

 

 

ryokoshinohara.jpgShinohara Ryôko

Elle est Akiko dans Hanayome wa yakudoshi, Naoko dans Anego et Yukihira dans Unfair.

Je l'ai encore dit tout récemment, j'adore cette actrice qui mène à elle seule tout le drama où elle a le premier rôle, que ce soit dans des romances légères ou dansune série policière plus sombre. Elle incarne vraiment à merveille les femmes dynamiques dans la trentaine. Haken no Hinkaku devrait être le prochain drama où je la verrai.

 

 

 

Hasegawa Kyôko kyokohasegawa.jpg

Elle est Ino dans Dragon zakura, Surumi dans Boku dake no madonna, la femme de Teppei dans Karei naru ichizoku et Hitomi dans Scandal.

Je ne l'avais pas du tout remarquée dans le rôle de la prof de Dragon zakura, mais je l'ai ensuite adorée dans Boku dake... et par la suite je l'ai appréciée dans les deux autres rôles dans lesquels je l'ai vue même si elle n'était pas le personnage principal. Je pense la revoir bientôt dans Oishii Proposal (si je me motive pour une bonne vieille romance avec des histoires de mariage) et dans M no Higeki, qui est également sur ma longue liste.

 

 

18.06.2009

[Drama] Kisarazu Cat's Eye

Titre japonais : 木更津キャッツアイ

Nombre d'épisodes : 9

Diffusé en : Hiver 2002

Chaîne de diffusion : TBS

Fiche : DramaWiki

 

J'avais déjà croisé le nom de ce drama plusieurs fois, mais je croyais bêtement qu'il s'agissait d'une adaptation live de la bonne vieille série animée et je n'avais jamais regardé la fiche en détail. En fait, si le "cat's eye" vient bien du fameux trio de soeurs, pour le reste ça n'a rien à voir. Pour le dire en une phrase, il s'agit de l'histoire d'un jeune homme d'à peine plus de 20 ans, Bussan, qui apprend qu'il va mourir dans quelques mois et décide d'en profiter un maximum avec sa bande de copains.

Oui, encore une série avec des gens qui meurent ! Mais rien à voir avec Ichi Rittoru no Namdia ou Sekai no chûshin de..., ici on ne se concentre pas sur la maladie et sur une romance mais sur la bande de cinq potes, et sur fond de grosse déconnade. C'est très réussi, et l'ambiance de la série m'a fait pensé à la fois à Ikebukuro West Gate Park, Tiger & Dragon et Stand up!!. Pour les deux premières références, ce n'est pas du tout du hasard, car quasiment tous les acteurs de Kisarazu jouent dans une des deux séries, voire même les deux à la fois.  En fait, le seul qui manque à l'appel c'est Nagase Tomoya ! Et le scénariste est le même pour les deux séries : Kudô Kankurô, également à l'origine de Ryûsei no Kizuna dont je parlais récemment. Et pour Stand up!!, c'est à cause du thème de la bande de copains que ça m'y a fait pensé, sauf que j'ai beaucoup plus adhéré à l'humour cette fois.

En effet, ce petit groupe est vraiment excellent : chacun est différent, tous sont complémentaires. Bussan est joué par Okada Junichi, que j'avais déjà bien apprécié dans T&D. Il s'en sort tout aussi bien cette fois. Il y a ensuite Satô Ryuta, (Master) que je connais maintenant pas mal (IWGP mais aussi Utahime, Bambino ou encore Tôkyô Friends) et que j'ai toujours plaisir à voir. Le blond Ani est joué par Tsukamoto Takashi, que j'ai mieux apprécié que dans T&D même si c'est celui des cinq que j'ai trouvé le moins bien. C'est Sakurai Sho qui joue Bambi. Je ne l'avais vu que dans Yamada Tarô monogatari et là j'ai encore bien aimé son côté gars qui ne dit pas grand chose mais n'est pas pour autant plat. Enfin, l'élément le plus bizarre du groupe, Ucchie, est incarné par Okada Yoshinori, que j'ai vraiment trouvé excellent, surtout quand on considère à quel point son rôle était différent de ceux dans lesquels je l'avais vu auparavant (le meilleur ami du héros de Taiyou no kisetsu et le grand frère de Mizuki dans Hanazakari no kimitachi e).

Kisarazucatseye.jpg

La liste des acteurs croisés dans d'autres dramas ne s'arrête pas là : il y a aussi Abe Sadao, que j'avais trouvé un peu lourd dans le rôle de Donta (T&D). Là on reconnait bien le genre dans son personnage de Nekota mais ça passe quand même bien mieux. Le père de Bussan est joué par Kohinata Fumiyo, la "bonne tête un peu chauve" vue maintes fois et récemment dans SCANDAL et Hero. Il y a quand même quelques éléments féminins dans ce monde de mecs, mais il s'agit de personnages tout aussi barrés : on retrouve Morishita Aiko, l'excentrique mère de Makoto dans IWGP également croisée dans Ryûsei no Kizuna et T&D, ainsi que Sakai Wakana, brèvement vue dans IWGP mais aussi dans Watashitachi no Kyôkasho. Il y a aussi la très spéciale prof Mirei, jouée par Yakushimaru Hiroko (la mère d'Aya dans Ichi Rittoru..., aperçue aussi dans T&D). Et je n'oublierai pas, même s'il n'est que dans le dernier épisode, la présence d'un de mes chouchous : Tsumabuki Satoshi (Orange Days, Slow dance), qui figuera très sûrement dans la deuxième partie de mon top acteurs. Ah mais oui, on peut voir aussi Narimiya Hiroki dans un petit rôle.

La dose d'acteurs connus quoi, et même si on ne les connaît pas, on se rend vite compte qu'ils sont tous à la hauteur, tous aussi barrés les uns que les autres, et on se marre vraiment bien. Car c'est franchement très drôle : ça ne s'arrête jamais ou presque, et les quelques moments plus sérieux en relation avec la maladie de Bussan s'intègrent parfaitement, et ceci jusqu'à une fin complètement délirante à l'image des neuf épisodes. Oui, neuf seulement,c'est presque trop court ! Heureusement que deux films ont été faits après, vous pouvez être sûrs que je vais les regarder et en parler !

J'ai vraiment beaucoup aimé la façon dont le scénariste joue avec le temps, comme dans Tiger & Dragon : là aussi, on a une aventure différente par épisode, et l'on arrive à la conclusion sans connaître la totalité des événements qui ont conduit à celle-ci. Ca donne un sacré rythme, ça donne encore un côté plus déjanté aux histoires absurdes de la bande, c'est vraiment très bien fait. Et on s'en fout totalement que ce soit absurde : le n'importe quoi est complètement assumé et c'est pour ça que ça passe si bien. La bande sonore est vraiment sympa et parfait l'ambiance de la série, tout comme la chanson thème. Et j'adore quand la bande crée un groupe de musique avec son petit hymne punk !

Une série à voir absolument, non seulement pour bien se marrer mais aussi pour avoir en fond une petite réflexion sur la vie qui ne monopolise pas du tout l'histoire mais est bien présente.